“Exploiter les vivants. Une écologie politique du travail”

Paul Guillibert (docteur, Univ. Paris Nanterre), le vendredi 7 juin 2024 (horaire à fixer) pour une présentation et discussion de l’ouvrage “Exploiter les vivants. Une écologie politique du travail”, Paris, Amsterdam, 2023

Couverture du livre "Exploiter les Vivants"

Date et Horaires

A venir

Lieu :

A venir

Résumé de l'ouvrage

Selon une ritournelle de la politique contemporaine, « l’écologie commence à la maison » : nous serions, en tant qu’individus, les sujets de la transition environnementale. Les pauvres, rétifs au changement, sont traités en barbares à civiliser ou en climato-négationnistes à combattre. A contrario, les citadins éduqués, éclairés et capables de changer de vie, apparaissent comme les seuls agents de la nécessaire transformation des modes de vie et de production. Le scénario de la rupture populaire avec l’écologie et le récit d’une écologie réservée aux riches se renforcent mutuellement.
Pour sortir de ce cadre culpabilisant et stérile, Paul Guillibert traite du grand absent des pensées écologistes : le travail. Il affirme que, de la plantation coloniale au foyer familial, en passant par l’usine, l’écocide résulte de différentes formes d’exploitation du travail (salarié, servile, domestique). Exploitation des humains, certes, mais aussi mise au travail généralisée des vivants. Replacer la production capitaliste au cœur de la crise, c’est rendre possibles de nouvelles alliances entre travailleurs et écologistes, entre humains et autres qu’humains. Et une écologie vraiment émancipatrice.

Auteur

Paul Guillibert est docteur et enseignant en philosophie. Il élabore une critique écologique du capitalisme à partir d’une histoire environnementale de la pensée marxiste.

Logo du CNRS
Université Toulouse 2 Jean Jaurès
Logo Université Paul Sabatier Toulouse3
Céreq
Labex SMS Toulouse
Maison des Sciences de l'Homme et de la Société de Toulouse