Représentations, transformations, variations.


Éditions : Céreq/Octarès
Parution : mars 2022, 212 p., 24€
ISBN : 978-2-36630-120-5

Commander sur le site de l’éditeur

Auteur :

Prisca Kergoat et Dominique Maillard (sous la direction de)

Présentation :

L’apprenti est sans doute la plus ancienne figure du jeune travailleur et de la jeune travailleuse mais l’histoire sociale de ce groupe reste encore en construction. L’importance des enjeux économiques et politiques de l’apprentissage a eu tendance à valoriser des analyses centrées sur les dimensions institutionnelles et leurs évolutions, laissant dans l’ombre les  réalités sociales des publics concernés. En adoptant une perspective socio-historique, cet ouvrage choisit d’appréhender l’apprentissage par ses principaux protagonistes, de reconsidérer les images auxquelles ils ont été généralement associés et d’en déconstruire certains mythes. Il poursuit une double ambition. La première est d’interroger la manière dont tout au long du XXe et XXIe siècle, filles et garçons sont placé.es, représenté.es et considéré.es au sein de dispositifs complexes conjuguant intérêts productifs, questionnements éducatifs, considérations sociale et morales. La seconde est d’éclairer comment les jeunes envisagent, vivent ou encore questionnent la condition d’apprenti.es tant au moment de leur orientation que durant les périodes de formation et de travail.