Courriel/Email timo.giotto@univ-tlse2.fr

THESE/Ph.D.Thesis (2011-2017)

La désynchronisation des temps professionnels : vers un nouvel ordre temporel ?

 The desynchronization of professional time, towards a new temporal order

Thèse de doctorat en sociologie, sous la direction de Jens Thoëmmes – Soutenue en novembre 2017 à l’Université Toulouse Jean Jaurès

Jury
Nathalie BURNAY, Professeure des Universités, Université de Namur et Université Catholique de Louvain (Rapporteuse)
Diane-Gabrielle TREMBLAY, Professeure des Universités, Université TÉLUQ (Rapporteuse)
Jérôme PÉLISSE, Professeur des Universités, Sciences Po Paris (Président)
Gilbert de TERSSAC, Directeur de Recherche Émérite CNRS, CERTOP (Examinateur)
Jens THOEMMES, Directeur de Recherche CNRS, CERTOP (Directeur de thèse)

Résumé
Où va le temps de travail ? Cette thèse reprend et tente de prolonger cette interrogation formulée, il y a presque vingt ans. En s’appuyant sur une étude quantitative et qualitative des dispositifs négociés de compte épargne-temps et des stratégies d’articulation des temps sociaux mises en œuvre par les salariés, cette thèse donne corps à la notion de désynchronisation. En admettant que l’industrialisation ait conduit à une synchronisation des temps professionnels et sociaux, cette recherche s’attache à montrer que ce mouvement s’est inversé. Elle dessine les contours d’un phénomène en construction, qui permet des configurations individuelles des temps et généralise ses marchandages. La thèse dresse le bilan de cette évolution en matière d’égalité, de classes et de genre ; elle expose les possibilités d’articulation temporelle et les risques relatifs à l’isolement et au maintien du lien social. En cherchant à faire la lumière sur le phénomène de désynchronisation, cette thèse s’interroge sur l’avènement d’un nouvel ordre temporel : le marché des temps.

Abstract
Where is working time going ? This thesis resumes and attempts to extend this query/question formulated almost twenty years ago. Based on a quantitative and qualitative study of negotiated time-saving accounts, and on employees’ strategies for social times articulation, this PhD thesis gives substance to the notion of desynchronization. Assuming that industrialization has led to a synchronization of professional and social times, it seeks to show that this movement has been reversed. It describes this phenomenon under construction, which allows individual configurations and generalizes time bargaining. It assesses class and gender equality ; it exposes the opportunities for time articulation ; it qualifies the risks of isolation and reveals the consequences for social ties. In seeking to shed light on the phenomenon of desynchronization, this thesis questions the advent of a new temporal order : the market of times.

Mots clés : Temps sociaux, travail, articulation, désynchronisation, compte épargne-temps, ordre temporel, marché des temps.

Key words Social times, Work, Conciliation, Desynchronization , time-saving account, temporal order, market of times.

PUBLICATIONS

Articles (revues à comité de lecture)/Journal article

Giotto Timo, Thoëmmes Jens , (2017), « le compte épargne-temps : Mieux vivre ou travailler plus ? », Nouvelle Revue du Travail.

Giotto Timo, Thoëmmes Jens, (2016), « La capitalisation du temps de travail », Cahiers de recherche sociologique, n°59‐60, 113‐134.

Autres publications/Other publications

Thoëmmes Jens, Giotto Timo, (2017), « La conciliation des temps », CFDT : La revue, n°11.

Ouvrage/Book

Giotto Timo, 2019, « La désynchronisation des temps professionnel. Vers un nouvel ordre temporel ? », Octarès, Toulouse, 235p. (à paraître)

COMMUNICATIONS

Colloque nationaux et internationaux/National and international symposiums

Giotto Timo, 2018, « Le compte épargne-temps ou comment le temps devient un capital », Centre de sociologie des Organisations, Sciences-Po, Mai 2018, Paris, France.

Giotto Timo, 2017, « Zeitersparnis In Frankreich und Deutschland wurde eine vergleichende Analyse von compte épargne- temps (CET) und Arbeitszeitkonto (AZK) », Hans Böckler Stiftung, Novembre 2017, Düsseldorf, Allemagne.

Giotto Timo, 2016, Innovation et temps de travail : les enjeux de la capitalisation », CR10 – Temps sociaux et carrières créatives, congrès AISLF, juin 2016, Téluq-Université du Québec, Canada.

Autres communications/Other communications

Giotto Timo, 2019, « Les banques de temps », audition CFDT, Paris, Février 2019.

Giotto Timo, 2017, « Négocier les temps sociaux au prisme de l’égalité hommes / femmes », Stage CGT – UGICT
« Égalité professionnelle – quelle articulation des temps sociaux pour construire l’égalité femmes- hommes ? », ISST – Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, juin 2017, Bourg-la-Reine, France.

Giotto Timo, 2017, « Synthèse de l’étude sur les conditions de logements des salariés et des retraités », Curriculum cité – l’habitat pour l’emploi, Février 2017, CFDT, Paris, France.

FORMATION et TITRES UNIVERSITAIRES/Training and academic qualifications

2011-2017,  Doctorat de sociologie « La désynchronisation des temps professionnels : vers un nouvel ordre temporel ? « , Thèse soutenue à l’Université Toulouse Jean Jaurès, en novembre 2017. Sous la direction de Jens Thoëmmes, CERTOP.

mise à jour mai 2019/update may 2019

Imprimer