Coordonnées/Contact Information

Site Maison de la Recherche Université Toulouse 2 Jean Jaurès
Tél./Phone : 05.61.50.36.79
Etage/Floor : 2e Bureau/Office : B219
Courriel/Mél : nlapeyre@univ-tlse2.fr

Laboratoire CERTOP, Axe de Recherche INTRA
CNU 19
Sociologie Démographie, Maîtresse de Conférence, HDR, Sociologie, Université Toulouse 2
Habilitation à Diriger les Recherches

PRESENTATION

Nathalie Lapeyre est maîtresse de conférences HDR en sociologie à l’Université de Toulouse, où elle est co-responsable du Master professionnel GEPS : Genre, Egalité & Politiques Sociales et du Master européen EGALES. Co-directrice du réseau de recherches interdisciplinaire et international MAGE (Marché du Travail et Genre) et membre du CERTOP-CNRS, ses travaux de recherche portent principalement sur la féminisation des groupes professionnels et la mise en œuvre des politiques d’égalité professionnelle (professions libérales, industrie, collectivités locales, etc.), et plus largement sur les enjeux contemporains des politiques du genre.

Mes recherches, menés depuis une quinzaine d’années, s’inscrivent dans la lignée des travaux initiés par Rosemary Crompton (1999) en Grande-Bretagne et Nicky Le Feuvre (2001, 2003) en France, et portent sur l’analyse sociologique des processus de féminisation des professions supérieures. A travers l’étude approfondie des enjeux théoriques et des effets sociaux de la hausse parfois spectaculaire des taux de féminisation de certains groupes professionnels (cadres, professions libérales, etc.), mes travaux ont pour point commun de développer une analyse résolument dynamique du changement social affectant les rapports des hommes et des femmes dans les sphères de la vie professionnelle et familiale, avec une volonté particulièrement affirmée de saisir toutes les formes de l’évolution des rapports sociaux de sexe dans la société française contemporaine.

En mobilisant cette problématique transversale de recherche, l’enjeu est de « à dépasser la bi-catégorisation masculin/féminin […], à interroger le processus de féminisation des professions […] en tant que possibilité de dépassement et de transformation du genre et d’une nouvelle voie possible d’appréhension des processus de féminisation des professions établies » (Lapeyre, 2006 : 29). Articulant les apports de la sociologie du genre et des rapports sociaux de sexe, de la sociologie du travail et des groupes professionnels, mes travaux sont centrés sur l’analyse du travail des femmes (et des hommes) à la croisée des multiples processus de ségrégation sexuée interne aux groupes professionnels.

Mon parcours de recherche s’est d’abord concrétisé par la soutenance d’une thèse de doctorat de sociologie intitulée : La féminisation des professions libérales : analyse sociologique d’un processus. Le cas des femmes médecins, avocates et architectes (Lapeyre, 2003). Il a ensuite donné lieu à la publication d’un ouvrage sur les professions face aux enjeux de la féminisation (Lapeyre, 2006) et de nombreux articles scientifiques et chapitres d’ouvrages (Lapeyre, 2003, 2004, 2006, 2008, 2011, 2013).

L’élargissement des questionnements de recherche s’est ensuite porté sur les expériences sociales des jeunes générations de professionnel-le-s (médecins généralistes et spécialistes, essentiellement) (Lapeyre, Robelet, 2007, 2010) et des moins jeunes (les senior-e-s à l’hôpital et dans le secteur aéronautique) (Lapeyre, Thébault, 2008). Et ce, tout en restant très attentive aux recompositions de la division sexuelle du travail entre les hommes et les femmes (avec un focus sur l’expérience des conductrices de bus en collaboration avec des collègues psychologues du travail), dont le travail domestique et son intensification parfois extrême (étudié dans un contexte de fort engagement écologique, par exemple) (Lalanne, Lapeyre, 2009). Toutes ces réflexions sont résolument inscrites dans une logique d’appréhension globale des changements affectant les classes moyennes supérieures, comme par exemple les effets de l’arrivée des femmes sur les modifications des revendications, notamment celles relatives à une aspiration à une meilleure qualité globale de vie (Le Feuvre, Lapeyre, 2011). Suite à l’obtention d’une délégation CNRS (année 2012-2013), une nouvelle enquête d’envergure a pu être lancée, à la fois sur un nouvel objet de recherche : l’égalité professionnelle et sur un nouveau terrain de recherche : l’industrie aéronautique. Dans le cadre de la préparation d’une HDR (soutenue en novembre 2016), les questionnements sont centrés sur la mise en œuvre de l’égalité professionnelle et de la diversité, ainsi que ses effets potentiels sur les carrières des femmes (et des hommes) cadres commerciaux et techniques au sein de cette industrie de pointe.

Nathalie Lapeyre is Associate Professor HDR in Sociology at the University of Toulouse Jean Jaures (France), department of sociology and member of CERTOP (Rechearch Centre about work, Organization, Power), UMR-CNRS 5044. Head of the research team SAGESSE (Knowledge and Gender) of CERTOP-CNRS laboratory (Research centre on Work, Organizations and Policies – UMR 5044) for eight years, she is involved in the movement of institutionalization of gender studies (Steering Committee for Gender Institute of the National research Center (CNRS) ; Co-head of Master GEPS – Gender Equality and Social Policies – and European Master EGALES).

She is also registered in the international scientific networks (Member of the International Multidisciplinary Research Network “MAGE” direction team : Labour MArket and Gender), and had participated in five international research programs in comparative perspective (France/Finland on the experiences of women in politics and trade unions, France/Germany for women physicians carerrs, France/Sweden, on receipt of gender equality policies, France/Spain, about the place of women within the boards of listed companies, etc.). Linking the contributions of the sociology of gender, of labor, organisations and professional groups, her work focuses on women’s labor analysis (and men) at the crossroads of multiple process of sexual segregation in professional groups, the making of gender inequalities, public policies of gender equality and the issues of the professionalization of gender equality occupations, in France and at the European level. This topics was most recently connected to the analysis of the institutionalization of gender studies processes in the contemporary period.

Thèmes de recherche/Research Topics

Analyse de la place des femmes et des hommes sur le marché du travail, mixité des métiers, carrières, ségrégation sexuée interne – verticale et horizontale

Féminisation des professions supérieures qualifiées et des professions libérales
« Conciliation » des sphères publiques/ professionnelles et privées/familiales

  • Le genre des politiques publiques, des politiques d’égalité professionnelle et des politiques de diversité ;
  • Place du corps et de la sexualité au travail ;
  • Institutionnalisation des Etudes sur le Genre, France/Europe ;
  • Professionnalisation des métiers du genre et de l’égalité ;
  • Les temps sociaux (temps de travail, temps domestique, temps familial, etc.), leurs mutations et recompositions ; « Conciliation » des sphères publiques/ professionnelles et privées/familiales ;
  • Analyse de la place des femmes dans la vie politique et syndicale ;
  • Identité professionnelle (jeunes générations, adultes, seniors), analyse des situations de travail, « usure » au travail et « usure » émotionnelle.
  • Genre, environnement, alimentation et agroécologie.

Mots-clés/Keywords

Sociologie du genre et des rapports sociaux de sexe, du travail, des politiques publiques, des professions, de l’emploi, des organisations, du couple et de la famille, des temporalités sociales et de la santé

Sociology of gender and social relations of sex, work, public policies, professions, employment, organizations, the couple and the family, social temporalities and health

Activités de recherche/Research Activities

  • 2018, INGESCI : Inclusion du genre dans les sciences. Recherche nationale. Financement MSH, Maison des sciences de l’homme et de la société de Toulouse. Sous la responsabilité de Nathalie Lapeyre, projet impliquant le réseau Genre ARPEGE de Toulouse (laboratoires CERTOP, FRAMESPA, LISST, ainsi que le CEIIBA, CRESCO et LAASP), avec Sylvie Chaperon (histoire) et Jérôme Courduriès (anthropologie).
  • 2016-2019, INCASI : International Network for Compared Analysis of Social Inequalities. Participation à une recherche internationale en cours, contrat européen programme cadre H2020 Marie Curie RISE (Research and Innovation Staff Exchanges).
  • 2015-2017, PASSAGE : Professionnalisation Aux SavoirS Autour du Genre et de l’Egalité. Recherche internationale. Financement par contrat européen. Projet impliquant l’ensemble du réseau européen des universités animant le programme de formation EGALES (Etudes de Genre Action Liés à l’Egalité dans la Société). Coordination : Laurence Tain et Corinne Rostaing.
  • 2015, Défi Genre du CNRS : Genre et AgRoécologie : articulations ENvIronnement /Alimentation (GARDENIA). Recherche internationale. Financement CNRS, « Défi Genre » dans le cadre de l’interdisciplinarité sciences sociales / sciences dures. Avec Hélène Guétat-Bernard, Toulouse, ENFA, Dynamiques Rurales et CERTOP CNRS.
  • 2013-2018, Le processus d’institutionnalisation des études genre, les enseignements et la recherche sur le genre en France. Recherche en cours.
  • 2012-2016, Analyse des politiques locales d’égalité femmes-hommes : l’exemple des politiques municipales et politiques territoriales. Recherche nationale, dans le cadre du partenariat avec la mission égalité de la région Midi-Pyrénées. Avec Hélène Cettolo, Toulouse, CERTOP CNRS.
  •  2012-2014, Genre, travail et inégalités de carrière. Parcours de femmes ingénieurs dans l’industrie aéronautique, Projet de recherche déposé dans le cadre de l’obtention d’une délégation CNRS, section 40.
  •  2008-2011, Recherche Nationale : La féminisation de la justice : Mesure et impact d’un phénomène. Participation à une recherche en cours sous la coordination scientifique du Laboratoire de sociologie juridique (Université Panthéon-Assas, Paris-II). Responsable du groupe de travail sur le thème “Une représentation de la justice en mutation”. Financement : GIP Mission Droit et Justice (Paris).
  •  2007-2009, Recherche Européenne : L’insertion des femmes dans un métier masculin: les conductrices de bus (Tisséo). Transfert d’acquis d’expériences et conduites d’innovation. Participation du pôle SAGESSE à une recherche en cours sous la coordination scientifique du Laboratoire PDPS, UTM – Psychologie du Développement et Processus de Socialisation, dir. Brigitte Almudever et de l’Université de San Sebastian (Espagne). Financement : CCRDT Midi-Pyrénées et Région du Pays Basque Espagnol.

PUBLICATIONS

Ouvrages/Books

LAPEYRE N., 2006, «Les professions face aux enjeux de la féminisation», Toulouse, Editions Octarès, Collection Travail et Activités humaines.

Chapitres d’ouvrages/Books sections

LAPEYRE N., 2018, « Egalité professionnelle, corps et sexualité », In Margaret Maruani(Eds), Je travaille donc je suis, Paris, La Découverte, Recherches (à paraître).

LAPEYRE N., CETTOLO H., 2018, « Local equality policies in France », In Magali Della Sudda, Marion Paoletti et Clément Arambourou (Eds), Gender, politics and representation in local policies, London, Routledge (à paraître).

LAPEYRE N., 2016, « Aviões e mulheres. Política de igualdade profissional em uma empresa aeronáutica na França », In Alice Rangel de Paiva Abreu, Helena Hirata, Maria Rosa Lombardi (Eds), Gênero e trabalho no Brasil e na França. Perspectivas interseccionais (pp. 161-170), Sao Paulo, Brésil, Boitempo.

LAPEYRE N., 2016, « Des avions et des femmes. Politique d’égalité professionnelle dans une entreprise aéronautique en France », in Nadya Araujo Guimaraes, Margaret Maruani, Bila Sorj  (Eds), Genre, race, classe. Travailler en France et au Brésil (pp. 195-206), Paris, L’Harmattan, Logiques Sociales.

LAPEYRE N., 2011, « Les discours sur la féminisation de la justice : la dévalorisation en questions », In Mustapha Mekki, La féminisation des métiers de la justice, pp.79-92, Paris, Economica, Collection Etudes Juridiques.

LE FEUVRE N., LAPEYRE N., 2011, « Féminisation et aspiration à une meilleure « qualité de vie » : dynamique majeure des classes moyennes supérieures ». In Paul Bouffartigue, Charles Gadéa et Sophie Pochic, Cadres, Classes moyennes : vers l’éclatement, pp.224-235, Paris, Armand Colin, Collection Recherche.

CROITY-BELZ, S., ALMUDEVER, B., CAYADI, V., LAPEYRE N., 2010, « L’insertion des femmes dans des métiers dits masculins : trajectoires atypiques et transfert d’acquis d’expériences ». In Véronique Rouyer, Sandrine Croity-Belz et Yves Prêteur, Genre et socialisation de l’enfance à l’âge adulte, pp.163-176,Toulouse, Erès.

LAPEYRE N., ROBELET M., 2010, « Féminisation des groupes professionnels : en médecine générale comme ailleurs ? » In Géraldine Bloy et Françoid-Xavier Schweyer (Eds.), Singuliers généralistes. Sociologie de la médecine générale, pp.365-378. Rennes, Presses de l’EHESP.

LAPEYRE N., LE FEUVRE N., 2009, «Féminisation des groupes professionnels : Acquis récents et nouveaux défis». In D. Demazière & C. Gadéa (Eds.), Sociologie des groupes professionnels. Acquis récents et nouveaux défis. Paris: La découverte, collection Recherches.

LAPEYRE N., 2009, «Absentéisme des personnels hospitaliers. Perspective et analyse sociologique». In D. Busca et S. Toutain, Analyse factorielle simple en Sociologie. Méthodes d’interprétation et Etudes de cas. Louvain, De Boeck Université; pp.45-57.

LAPEYRE N., THEBAULT C., 2008, «Quand vient le temps de l’usure. L’expérience des senior-e-s exerçant à l’hôpital et dans le secteur de l’aéronautique». In G. de Terssac, C. Saint-Martin & C. Thébault (Eds.), La précarité : une relation entre travail, organisation et santé, pp.61-72. Toulouse, Octarès.

LAPEYRE N., 2008, «Les temporalités sociales des femmes et des hommes architectes en France». In Y. Guichard-Claudic, D. Kergoat & A. Vilbrod (Eds.), L’inversion du genre. Quand les métiers masculins se conjuguent au féminin… et réciproquement, pp.193-206. Rennes: Presses Universitaires de Rennes.

LAPEYRE N., 2008, «De l’inflexion des normes temporelles à la redéfinition de ‘l’éthos professionnel’». In B. Le Bihan & C. Martin (Eds.), Concilier vie familiale et vie professionnelle en Europe ?, pp.215-229. Rennes: Editions de l’ENSP, Collection Lien social et Politiques.

LAPEYRE N., LE FEUVRE N., 2007, «La féminisation de la profession médicale : une condition suffisante de transformation du ‘pouvoir médical’ ?» In S. Stoffel (Ed.), Femmes et Pouvoirs, pp.187-208. Bruxelles: Collection Pensées féministes, Université des femmes.

LAPEYRE N., 2006, « Comprendre les temporalités de la féminisation des groupes professionnels. Méthodes et schémas d’analyse », in De Terssac G., Thoemmes J., Méthodologies d’analyses du temps de travail, Toulouse, Octarès, Collection MSH-T : pp.133-148.

LAPEYRE N., 2004, « Les femmes dans les professions libérales : modes d’engagement au travail et stratégies de gestion des temporalités sociales. Une analyse en termes de ‘configurations de genre’ », in Boutillier S., Lestrade B. (coord.), Le travail des femmes. Axes d’émancipation, Paris, L’Harmattan, Série Economie et Innovation, Collection l’esprit économique : 203-217.

Direction d’ouvrages et de revues/Edited books-reviews

LAPEYRE N., (avec H. Guétat-Bernard et D. Fougeyrollas), 2017, Les Cahiers du Genre, Thème : « Pratiques de l’empowerment », n°63, décembre.

LAPEYRE N., (avec M.C. Garcia), 2016, SociologieS, Thème du dossier : « Le genre à l’épreuve de l’incertain », mis en ligne le 19 octobre 2016. http://sociologies.revues.org/5745

LAPEYRE N., (avec J. Jarty, T. Fournier, P. Touraille), 2015, Journal des anthropologues, Numéro thématique : « Alimentation : arme du genre », 140-141, mai.

LAPEYRE N., (coord.), 2006, «Les études genre à l’UTM. Approches pluridisciplinaires», Actes de la journée d’étude du 9 décembre 2005, Toulouse, Université de Toulouse – Le Mirail.

Articles (Revue à Comité de lecture)/Journal Article

LAPEYRE N., GUETAT-BERNARD H., 2017, « Les pratiques contemporaines de l’empowerment. Pour une analyse des interactions entre pratiques et théories, individu.e.s et collectifs », Les Cahiers du Genre, n°63, décembre, 5-22.

LAPEYRE N., 2017, « Le travail de l’empowerment au sein des organisations », Les Cahiers du Genre, n°63, 81-98.

LAPEYRE N., GARCIA M.C., 2016, « Les risques liés à l’incertitude : quels effets sur le système de genre ? », SociologieS, octobre, 1-10.

 LAPEYRE N., FOURNIER T., JARTY J., TOURAILLE P., 2015, « L’alimentation : arme du genre », Journal des anthropologues, 140-141, 19-49

LAPEYRE N., 2014, «Un enseignement unique en son genre». Travail, genre et sociétés. Enseigner le genre, n°31, avril, pp.51-68.

LAPEYRE N., 2013, « Les résonances du modèle égalitaire Suédois en France », Nordiques, n°25, pp.55-68.

LE FEUVRE N. LAPEYRE N., 2013, « L’analyse de l’articulation des temps de vie au sein de la profession médicale en France : Révélateur ou miroir grossissant des spécificités sexuées ? », Revue Internationale Enfance, Familles, Générations, n°18, 72-93.

LALANNE M., LAPEYRE N.,2009, «L’engagement écologique au quotidien a-t-il un genre?», Recherches féministes, 22(2), pp.47-68.

LAPEYRE N., ROBELET M., 2007, «Les mutations des modes d’organisation du travail au regard de la féminisation. L’expérience des jeunes médecins généralistes». Sociologies pratiques, 14, pp.19-30.

LAPEYRE N., ROBELET M., 2007, « Du temps professionnel total à la régulation des temps sociaux : les jeunes générations de médecins devant l’émergence d’un nouvel éthos temporel ». Loisir & Société / Society & Leisure, 29(1), pp.57-78.

LAPEYRE N., 2005, « Féminisation = dévalorisation ?», Chantiers politiques, n°3, Numéro spécial Masculin, Féminin : terrain miné, pp.93-104.

LAPEYRE N., LE FEUVRE N., 2005, « Les scripts sexués des carrières dans les professions juridiques en France », Work, Knowledge and Society, n°3, Numéro spécial : Le genre des professions, pp.101-126.

LAPEYRE N., LE FEUVRE N., 2005, « Féminisation du corps médical et dynamiques professionnelles dans le champ de la santé », Revue Française des Affaires Sociales, Numéro thématique sur les dynamiques professionnelles dans le champ de la santé : pp.59-82.

LAPEYRE N., LE FEUVRE N., 2004, « Concilier l’inconciliable ? Le rapport des femmes à la notion de ‘conciliation travail-famille’ dans les professions supérieures en France », Nouvelles Questions Féministes, vol.23, n°3, Famille – Travail : Une perspective radicale » : 42-58.

LAPEYRE N., 2003, « Professional and domestic work arrangements of women general practitioners in France », International Journal of Sociology and Social Policy, Issue edited by Blättel-Mink B. and Kuhlmann E., ‘Health Professions, Gender and Society. Shifting Relations in Times of Institutional and Social Change’, vol.23, n°4/5, 97-122.

LAPEYRE N., 2004, « Les femmes architectes : entre créativité et gestion de la quotidienneté », EMPAN, n°53, Numéro spécial Trajets de femmes au risque du social : 48-55.

LAPEYRE N., LE FEUVRE N., RIEU A., 2004, « L’équipe de recherche féministe Simone – SAGESSE : la problématique des rapports sociaux de sexe à l’épreuve du terrain », EMPAN, n°53, Numéro spécial « Trajets de femmes au risque du social » : 106-114.

LAPEYRE N., LE QUENTREC Y., RIEU A., 2002, « Femmes dans la prise de décision politique et syndicale : pour quels changements ? », Utinam, n°5 : Le genre : de la catégorisation du sexe, Coordonné par Nicky Le Feuvre, 59-85.

Compte-rendu d’ouvrage/Reding Record

LAPEYRE N., 2016, Compte-rendu de lecture de l’ouvrage du Collectif Onze, « Au tribunal des couples. Enquête sur les affaires familiales », Odile Jacob, Paris (2013). 309 p., In Sociologie du travail, 344-345.

LAPEYRE N., 2009, Compte-rendu de lecture de l’ouvrage sous la direction de Laurence Tain, Le métier d’orthophoniste : langage, genre et profession. Editions de l’Ecole Nationale de la Santé Publique, coll.  » Métiers Santé Social « , Rennes, 2007, 304 p. Travail, Genre et Sociétés.

LAPEYRE N., 2005, Compte-rendu de lecture de l’ouvrage de Delphine Schatz,  » Cadres : Interdites de congé parental ? , 2004, Paris, L’Harmattan. Bulletin de l’ANEF, été, pp.57-60.

Rapports de recherche/Research Report

LAPEYRE, N. 2017, avec Julie JARTY, Analyse des ambivalences du « contrat de genre » argentin. Regards France-Argentine / Una mirada francesa sobre la ambivalencias del contrato de género argentino, Instituto de Investigaciones Gino Germani, Facultad de Ciencias Sociales, Universitad de Buenos Aires, Argentina. Recherche internationale INCASI : International Network for Compared Analysis of Social Inequalities (2016-2019). Financement par contrat européen programme cadre H2020 Marie Curie RISE (Research and Innovation Staff Exchanges).

LAPEYRE, N. 2013, avec María Luisa ESTEBAN-SALVADOR, Analyse quantitative et traitement de données sur : La place des femmes dirigeantes au sein des sociétés cotées en bourse. Une étude comparative France-Espagne, Université de Saragosse (Espagne) et CERTOP-CNRS, Université Toulouse Jean Jaurès (France). Recherche financée par le ministère espagnol de l’Éducation dans le cadre du programme « Campus d’excellence international », CEI Iberus.

LAPEYRE, N. 2012/2013, avec Hélène CETTOLO, Analyse des politiques locales d’égalité femmes-hommes : l’exemple des politiques municipales et politiques territoriales en Midi-Pyrénées, Toulouse, CERTOP CNRS.

LAPEYRE, N., et MEKKI, M. (dir.), 2011, La féminisation de la justice : Mesure et impact d’un phénomène, Rapport de recherche pour le GIP Mission Droit et Justice, Laboratoire de sociologie juridique, Université Panthéon-Assas, Paris II, 86p.

LAPEYRE, N. 2008/2009, avec Michèle LALANNE, Genre et engagement écologique. Etude qualitative en Midi-Pyrénées, Toulouse, CERTOP CNRS.

LAPEYRE, N, collaboration à la recherche, Véronique CAYADO et Brigitte ALMUDEVER (dir.), 2008, L’insertion des femmes dans des métiers dits masculins : transfert d’acquis d’expériences et innovation dans les organisations de travail, Laboratoire PDPS (Psychologie du développement et processus de socialisation), Université Toulouse II.

LAPEYRE N., THEBAULT C., 2007, Recherche Nationale. «Etude action sur la santé au travail. Les facteurs d’usure au travail chez les seniors et leurs effets selon le sexe. Un exemple dans le secteur hospitalier et l’industrie aéronautique». Rapport de recherche pour le programme EQUAL Objectif seniors en Midi-Pyrénées, Toulouse, SAGESSE et CERTOP CNRS.

LAPEYRE N., ROBELET M., ZOLESIO E., 2006, Recherche Nationale. «Les pratiques des jeunes générations de médecins. Genre, carrière et gestion des temps sociaux». Rapport de recherche Conseil National de l’Ordre des Médecins, GRAPHOS (Groupe de recherche et d’analyse pluridisciplinaire de l’hôpital et des organisations sanitaires), Université Lyon III et SAGESSE (Savoirs, Genre et Rapports Sociaux de Sexe), Université Toulouse II, janvier, 60 p. Pour accéder à la synthèse du rapport.

LAPEYRE N., MARTIN J., 2004-2005, Recherche-action « Egalité femmes-hommes à l’Université de Toulouse II », mise en œuvre de la Convention 2000 en réponse à l’appel à projet de la DES (Ministère Education Nationale) avec un financement du Fonds Social Européen (FSE).

LE FEUVRE N., LAPEYRE N., CACOUAULT M., PICOT G., 2003, «La féminisation des professions libérales : L’exemple des professions médicales et juridiques», Rapport final, Ministère de l’emploi et de la solidarité, Service des droits des femmes et de l’égalité, Etude n°75, Programme d’études 2001, 276 p.

CACOUAULT M. (dir.), LE FEUVRE N., (dir.), LAPEYRE N., PICOT G., 2002, «La féminisation des professions libérales : l’exemple des avocates et des médecins», Rapport Statistique Intermédiaire, Ministère de l’Emploi et de la Solidarité, Service des droits des femmes et de l’égalité, Etude n°75, Programme d’études 2001, mai, 109 p.

LAPEYRE N., LE QUENTREC Y., RIEU A. (dir.), RAEVAARA E., JUNTTI E., 2000, «Prise de décision des femmes et des hommes dans les organisations syndicales et les collectivités territoriales (municipalités) en France et en Finlande», Rapport final de recherche pour la Commission Européenne (Egalité des chances – n° SOC 98101480 – V/020/98), DG12, février, 180 p.

LAPEYRE N., 2000, «Local collaborator for the research project : Career Prospects of Women in the European Union» (SOE2-CT98-2050), Final report, Institut für Politikwissenschaft, Westfälische Wilhelms, Universität Münster, Allemagne (Dir. Prof. A. Zimmer and B. Laubenthal M.A.), 113 p.

LAPEYRE N., LE QUENTREC Y., RIEU A. (dir.), RAEVAARA E., JUNTTI E., 1999, «Prise de décision des femmes et des hommes dans les organisations syndicales et les collectivités territoriales (municipalités) en France et en Finlande», Rapport intermédiaire pour la Commission Européenne, Egalité des chances – n° SOC 98101480 – V/020/98, DG12, février, 110 p.

LAPEYRE N., 1999, «Perspectives de carrière des femmes dans les facultés de médecine en France : analyse statistique et contextuelle», Rapport pour le projet de recherche comparatif européen : Career Prospects of Women in the EU (Dir. Prof. Dr. A. Zimmer), Institut für Politikwissenschaft, Universität Münster, Allemagne, octobre, 79 p.

Autres Publications/Other publications

LAPEYRE N., 2010, Artemisia : Guide des bonnes pratiques d’égalité professionnelle femmes/hommes en Midi-Pyrénées, Toulouse, novembre, tirage de 1000 exemplaires en diffusion gratuite.

LAPEYRE N., AGOSTINI C., 2008, «En quoi la problématique « Confiance en soi pour les femmes » est-elle liée aux différentes inégalités hommes/femmes?» In P. Roubelat-Boutin (Ed.), Vivre la confiance en soi au féminin, pp.11-15. Paris: Dunod.

COMMUNICATIONS

Conférence invitée/Keynote speaker

 LAPEYRE, N. 2017, avec Julie Jarty, Conférence invitée. La emancipación LGBT sin la libre disposición del cuerpo de las mujeres. Una mirada francesa sobre la ambivalencias del contrato de género argentino. Instituto de Investigaciones Gino Germani, Faculdad de Ciencias Sociales, Universidad de Buenos Aires, Argentina, 18 de abril 2017.

LAPEYRE, N., 2016. Conférence invitée. Réseaux de femmes et mixité en entreprise: le cas de l’industrie aéronautique, Colloque Femmes & Sciences 2016, « Femmes scientifiques et entreprises – état des lieux et initiatives », le 5/11/2016 à MINES ParisTech, Paris.

LAPEYRE, N., 2016. Conférence invitée. Actualités et enjeux de l’institutionnalisation des études sur le genre dans l’enseignement supérieur, Journée d’études « On ne naît pas garçon ou fille, on le devient ! Histoire et actualité », Table ronde : Comment agir aujourd’hui pour une prise en compte du genre dans les transmissions scolaires de la maternelle à l’Université ?, ATRHE, Mnémosyne et MAGE, 23 janvier, Université Paris Descartes.

LAPEYRE, N., 2015. Conférence invitée Analyser le travail au prisme des rapports au genre, aux corps et aux sexualités. Colloque International : Je travaille donc je suis. Le Mage a 20 ans en Sorbonne. Table ronde 3 : Travail, genre et féminismes : d’hier à demain, 4 décembre, Paris.

 LAPEYRE, N., 2014. Conférence invitée. Les études de genre en Suède et en France, dans le cadre des Amphis du MAGE, Amphithéâtre Durkheim – Sorbonne, Université Paris V, le 4 décembre.

LAPEYRE, N., 2014. Conférence invitée. La féminisation des professions qualifiées face aux enjeux
des politiques d’égalité professionnelle. L’exemple de l’aéronautique, Université Catholique de Louvain, Institute for the Analysis of Change in Contemporary and Historical Societies, Chaire Jacques Leclercq, Site de Louvain-la-Neuve, Belgique, 13 novembre.

LAPEYRE, N., 2014. Conférence plénière invitée. Féminisation des ingénieures et cadres et politique d’égalité professionnelle dans l’aéronautique française, Travail, « care » et politiques sociales : débat Brésil-France, Colloque International, São Paulo, Université de São Paulo (USP), et Rio de Janeiro, Université Fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ), 26 août.

LAPEYRE, N., 2012. Conférence invitée. Les politiques d’articulation travail/famille en France et en Europe, Public Policies Department, Social Welfare, Seoul Cyber University, Corée du Sud, 23 novembre.

LAPEYRE, N., 2012. Conférence invitée à la CNPL, Commission Nationale des Professions Libérales, Les femmes exerçant au sein des professions supérieures face à l’engagement.
Instances ordinales & Syndicats professionnels. Quelques réflexions sur les résistances, les freins et les ressorts à l’œuvre
, Ministère du Redressement Productif, dans le cadre du groupe de travail sur la parité/CNPL, Paris, le 20 juin.

LAPEYRE, N., 2011, Conférence invitée. Quand les rapports sociaux de sexe interrogent les pratiques écologistes décroissantes. Journée d’études « Quand les femmes revisitent l’économie : pour un autre développement », CEDREF, Université Paris-Diderot, Paris, 4 novembre.

LAPEYRE, N., 2011. Conférence plénière : Les ségrégations de genre au travail, XVIIIèmes Journées d’études Internationales sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail. Les nouvelles ségrégations scolaires et Professionnelles, CEREQ/CERTOP, Université Toulouse II, 19 mai.

LAPEYRE, N., 2007, Conférence invitée. Réflexions sur l’entreprise et la gestion travail/famille à partir de l’expérience des femmes dans les professions libérales. Colloque « Regards croisés sur l’entreprise, Entrepreneuriat au féminin », Paris – Bercy, Ministère des finances, DCASPL/IGPDE/IDHE Cachan, 6 décembre.

LAPEYRE, N., 2007, Conférence invitée. Articulation des temporalités professionnelles et familiales : Quelles incidences ?, Conférence suivie de l’animation d’un atelier sur « La prise de responsabilité et les temps de vie des femmes », Université d’hiver, Université Paul Valéry – Montpellier 3, Colloque « Formation, Orientation, Emploi », Vers l’égalité entre les femmes et les hommes en Languedoc-Roussillon, 20 décembre.

LAPEYRE, N., 2007, Conférence invitée. L’articulation des temps professionnels et familiaux à l’épreuve des rapports de genre. Nancy: séminaire du LASTES – Laboratoire de sociologie du travail et de l’environnement social – Université de Nancy, 12 juin.

LAPEYRE, N., & Lapeyre, N. 2007, Conférence invitée. La féminisation de la profession médicale : Enjeux théoriques et effets sociaux. Toulouse: Faculté de médecine, dans le cadre du Séminaire « Santé et Société », IFR 126, 16 mars.

LAPEYRE, N., 2007, Conférence invitée. Le travail des femmes médecins, architectes et avocates: Journée d’études organisée par le département d’ergologie  » L’activité des femmes et les tâches du présent « , Université de Provence, Aix-en-Provence, 9 mars.

Colloques Nationaux et Internationaux/National and International Symposium

LAPEYRE, N., 2016, Politique du genre et déclinaisons de l’empowerment au sein des organisations, XXe Congrès International de l’AISLF, Sociétés en mouvement, sociologie en changement, Communication au CR4 – Sociologie des rapports sociaux de sexe, Montréal 4-8 juillet.

LAPEYRE, N., et H. CETTOLO, 2014, Les politiques locales d’égalité en France. Entre recomposition de l’action sur les territoires et attente de résultats tangibles, Colloque « Genre, pouvoir, représentation au niveau local », Bordeaux, Sciences Po Bordeaux, 13&14 novembre.

LAPEYRE, N., 2014, Empowerment et études genre : regards sur l’égalité professionnelle femmes-hommes, Journée d’études « Genre et empowerment », Séminaire doctoral ARPEGE, « Genre développement, environnement, alimentation », 14 février, Université de Toulouse II.

LAPEYRE, N., 2013, Une formation unique en son genre, Colloque « Professionnaliser les métiers du genre et de l’égalité. Actualités et perspectives », 19 décembre, Université Toulouse II.

LAPEYRE, N., 2012, La configuration des rapports de pouvoir au sein des professions libérales en France, 6e congrès international des recherches féministes francophones « Imbrication des rapports de pouvoir : Discriminations et privilèges de genre, de race, de classe et de sexualité », 29 août – 2 septembre 2012, Université de Lausanne.

LAPEYRE N., LE FEUVRE N., 2012, Les enjeux sexués de l’articulation travail/famille/loisirs : une analyse des rhétoriques et des logiques discursives chez les femmes et les hommes médecins français, Communication au 19ème Congrès de l’AISLF  » Penser l’incertain », CR4 « Rapports Sociaux de Sexe », Rabat, Maroc, 2-6 juillet 2012.

LAPEYRE, N., 2012, Les senior.e.s face à l’usure au travail et au poids des dés-organisations (santé/aéronautique). Colloque International « Travail, genre et vieillissement : quelles dynamiques des discriminations ? », 18-19 janvier 2012, Université de Lausanne.

LAPEYRE N., LE FEUVRE N., 2010, Féminisation des professions libérales: Vers de nouvelles configurations de l’articulation travail/famille ?, Colloque International CNAM PARIS, Egalité hommes femmes et articulation travail/famille : vers un nouveau modèle ?, Paris, 30 sept-1er octobre.

LAPEYRE, N., 2008, Socialisation sexuée et entrée dans la vie active. L’exemple des femmes au sein des professions libérales. Communication au 17ème Congrès de l’AISLF  » Etre en société », CR4 « Rapports Sociaux de Sexe », Istanbul, Turquie, 7-12 juillet 2008.

LAPEYRE, N., 2008, Les temporalités sociales face aux enjeux de la féminisation. Communication au 17ème Congrès de l’AISLF  » Etre en société », CR10 « Temporalités sociales », Istanbul, Turquie, 7-12 juillet 2008.

 LAPEYRE, N., & THEBAULT, C., 2007, Réflexions sur la notion d’usure au travail. Le cas des seniors dans les secteurs de la santé et de l’aéronautique. XIèmes Journées Internationales de Sociologie du Travail – JIST 2007 Londres, Grande-Bretagne, 20-22 juin.

Colloques Nationaux et Internationaux avec Actes/National and International Symposium Proceedings

LAPEYRE, N., et H. CETTOLO, 2015, Réalités et enjeux de l’expertise genre autour des politiques locales d’égalité en France, Cahiers ADIRAE, Ateliers de dialogue Recherche-Action-Expertise, Regards Nord-Sud, « Genre et développement : entre engagement et professionnalisation », Toulouse, UT2J.

LAPEYRE, N., 2014. Féminisation des ingénieures et cadres et politique d’égalité professionnelle dans l’aéronautique française, « Travail, « care » et politiques sociales : débat Brésil-France », Documents de travail du MAGE, N°18, 121-133.

LAPEYRE N., 2009. «Accès aux responsabilités et temps de vie, articulation des temporalités professionnelles et familiales : Quelles incidences ?» Actes de l’Université d’hiver, Université Paul Valéry – Montpellier 3, Colloque Formation, Orientation, Emploi, Vers l’égalité entre les femmes et les hommes en Languedoc-Roussillon, 20 décembre 2007.

LAPEYRE N., 2008, «Jeunes générations de médecins face au choix de la médecine de proximité : quels territoires, quels enjeux ?» Marseille: Actes du colloque sur la Médecine de proximité : Crise des ressources humaines, Regards croisés Nord-Sud, Union Régionale des Médecins Libéraux & Santé Sud (ONG), le 16 novembre 2007.

LAPEYRE N., 2006, « Articulation temps professionnel / temps domestique : quelles incidences ? », Actes des journées TOGE 2004, Travail Organisation et Genre, CNRS, Mission pour la place des femmes au CNRS.

LAPEYRE N., (coord.), 2006, «Introduction», Les études genre à l’UTM. Approches pluridisciplinaires, Actes de la journée d’étude du 9 décembre 2005, Toulouse, Université de Toulouse – Le Mirail, 5-8.

LAPEYRE N., 2005, « Féminisation des professions et régulation temporelle », Actes des Xe Journées de Sociologie du Travail, Relations au travail, Relations de travail, 24-25 novembre, Rouen, 213-228.

LAPEYRE N., 2005, « Construire la mixité des métiers, une nécessité », Actes du colloque Construire le féminin dans l’artisanat, organisé par la CNAMS Midi-Pyrénées (Confédération Nationale de l’Artisanat des Métiers et des Services), Toulouse, septembre, 16-19.

LAPEYRE N., 2004, « Pourquoi les femmes sont-elles absentes de certains secteurs d’emploi ? », Actes du colloque Les premières rencontres de l’entreprise en mouvement, Bordeaux, mars, 45-49.

Autres communications/Other communications

LAPEYRE, N., 2017. Conférence invitée. Equality @ Work : What about men ? Do Men want equality in the Workplace?, Yearly Event WIN – Women Innovative Network / BFB – Balance for Business, Airbus, New Campus Blagnac/Toulouse, le 16 novembre.

LAPEYRE, N., 2017. Conférence invitée. Sexe et genre : éclairages sociaux-culturels. Quelles constructions peuvent nuire à l’égalité professionnelle ?, Séminaire Régional sur l’Egalité Professionnelle, CNRS Délégation Midi-Pyrénées, le 18 mai 2017.

LAPEYRE, N., 2017. Conférence invitée. Mécanismes de l’exclusion des filles et enjeux de la mixité dans les filières scientifiques et aéronautiques, Conférence « Les femmes dans l’aérospatiale », Fondation ISAE-SUPAERO, le 09/03/17 à l’Hôtel de Région Occitanie, Toulouse.

LAPEYRE, N., 2014. Conférence plénière invitée. Conclusion. Les futurs challenges de la mixité et de l’égalité des sexes, Rencontres Régionales de l’Egalité Femmes-Hommes. « La mixité des filières et des métiers », Toulouse, Hôtel de Région Midi-Pyrénées, 2 décembre.

LAPEYRE, N., 2014. Conférence invitée. La diversité en entreprise : un parcours difficile en son genre… …mais nécessaire, dans le cadre du Lunch & Learn Gender Diversity, Airbus Defense And Space, Site de Toulouse Labège, 6 Octobre.

LAPEYRE, N., 2012. Conférence invitée au Sénat, Les femmes médecins, des parcours empreints d’obstacles, Délégation aux droits des femmes et à l’égalité, Palais du Luxembourg, Paris, 18 octobre.

LAPEYRE, N., 2012. Conférence invitée. Féminisation des professions : une longue transition vers l’égalité entre les femmes et les hommes, Première rencontre inter marraines à Toulouse, Association Nationale « Elles bougent », Toulouse, 24 janvier.

LAPEYRE, N., 2010. Conférence plénière. Parcours de femmes médecins, entre vie publique et vie privée, Réunions régionales Femme médecin libéral / Syndicat des Médecins Libéraux, La Grande Motte (34), 5 juin.

LAPEYRE, N., 2010. Conférence plénière. La profession médicale face aux enjeux de la féminisation, Réunions régionales Femme médecin libéral / Syndicat des Médecins Libéraux, Biarritz (64), 30 avril.

LAPEYRE, N., 2009. Conférence plénière. La féminisation de la médecine : Perspectives et axes de réflexions. Colloque des 1ères assises nationales « Femme médecin libéral. Inventons notre avenir », Syndicat des Médecins Libéraux, Paris, 12 décembre.

LAPEYRE, N, 2007, Conférence invitée. Jeunes générations de médecins face au choix de la médecine de proximité : quels territoires, quels enjeux ?, Colloque sur la « Médecine de proximité : Crise des ressources humaines », Regards croisés Nord-Sud, Union Régionale des Médecins Libéraux & Santé Sud (ONG), Marseille, 16 novembre.

LAPEYRE, N., 2006, Conférence invitée. Femmes et entreprises. 1ère rencontre sur « Les femmes et l’entreprenariat » organisée par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Haute-Garonne (31), 24 mars.

RESPONSABILITES et ACTIVITES SCIENTIFIQUES/Scientific Responsability and activities

  • Co-directrice du Réseau de recherche International et Pluridisciplinaire « Marché du Travail et Genre » – MAGE (avec Rachel Silvera et Rebecca Rogers, depuis janvier 2016)
  • Créé en 1995, le MAGE a été le premier groupement de recherche centré sur la question du genre (GDR CNRS sous la direction de Margaret Maruani). L’objectif du Mage est de faire sortir la question du genre du cercle des initiés, de l’intégrer dans un débat plus vaste avec ceux et celles qui estiment qu’une lecture sexuée du monde du travail a des vertus heuristiques.
  • Membre du Comité directeur du MAGE (Marché du travail et genre, GDRI : Groupement de recherche International du CNRS) (Depuis janvier 2011).
  • Membre du Comité Directeur du GIS Institut du genre du CNRS (depuis septembre 2012). Représentante du Président de l’université Toulouse Jean Jaurès.
  • Membre nommée par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche au Conseil National des Universités 19e section (suppléante), novembre 2016.
  • Membre de la commission des thèses du CERTOP-CNRS, depuis mai 2017.
  • Responsable de l’équipe de recherche SAGESSE (Savoirs, Genre et Rapports Sociaux de Sexe) du CERTOP (Centre d’Etudes et de Recherches, Travail, Organisations, Pouvoirs – CNRS UMR 5044), Axe TGQ (Travail, Genre et Qualifications) (2008-2015).
  • Membre élue du Conseil de laboratoire du CERTOP–CNRS (2008-2016).
  • Membre élue du CSQ, Collège Scientifique Qualifié, 19e section UTM, Collège B (2009-2015).

Responsabilité de manifestations scientifiques et animation scientifique

  • Animation et modération d’une table-ronde en présence d’artistes et de chercheuses lors d’une journée d’études portant sur « La fabrique des inégalités au cœur des formations artistiques » (ARPEGE/CRESCO), Université Toulouse Jean Jaurès, Maison de la recherche, le 6 février 2018.
  • Intervention en ouverture de la journée d’études CMH-MAGE : « L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est-elle négociable ? », coordonnée par Marion Charpenel, Jacqueline Laufer, Sophie Pochic et Rachel Silvera. Dans le cadre des amphis du MAGE, Amphithéâtre Durkheim Sorbonne, le 12 octobre 2017.
  • Organisation d’une journée d’études sur « Genre, alimentation, environnement » (05/02/16), dans le cadre du séminaire doctoral « Les outils du genre », ARPEGE, (Axe Genre et politiques d’égalité de la MSH Toulouse), habilité par les 3 écoles doctorales (TESC, CLESCO et ALPHA) de l’Université Toulouse Jean Jaurès. En collaboration avec Hélène Guétat-Bernard (ENFA/Dynamiques rurales UT2J).
  • Membre du comité d’organisation et du comité scientifique du colloque « L’égalité professionnelle femmes/hommes à l’épreuve du dialogue social » (IRT/SAGESSE/CERTOP), Jeudi 12 novembre 2015.
  • Organisation de l’ensemble du séminaire doctoral 2014 ARPEGE (Axe Genre et politiques d’égalité de la MSH Toulouse), habilité par les 3 écoles doctorales (TESC, CLESCO et ALPHA) de l’Université Toulouse II. Thème de l’année 2014 : « Genre développement, environnement, alimentation ». En collaboration avec Hélène Guétat-Bernard (ENFA/Dynamiques rurales UTM).
  • Dans ce cadre, organisation de 5 journées d’études regroupant environ 6 invité-e-s internes et externes, doctorant-e-s comme chercheur-e-s plus confirmé-e-s, travail de valorisation systématique et publications en cours : Genre et empowerment (14/02/14), Genre, écoféminisme et care environnemental (14/03/14), Genre, agri-biodiversité et savoirs (03/04/14), Genre et alimentation (16/05/14), Genre, Engagement, Développement, Professionnalisation / Atelier de dialogue interdisciplinaire « Recherche Action Expertise : regards croisés Nord-Sud » (01/10/14).
  • Membre du comité d’organisation du colloque international Professionnaliser les métiers du genre et de l’égalité. Actualités et perspectives, 19 & 20 décembre 2013 – Université Toulouse II – Maison de la recherche, CERTOP.
  • Membre du comité d’organisation du colloque – manifestation de jeunes chercheurs « Femmes, féminisme et recherches, trente ans après », 14-15 décembre 2012, Université de Toulouse – Le Mirail. Responsable de l’atelier « Genre & travail ».
  • Co-Responsable de l’atelier « Genre, race, classe dans les groupes
    professionnels » dans le cadre du sixième congrès international des recherches féministes francophones, « Imbrication des rapports de pouvoir : discriminations et privilèges de genre, de race, de classe et de sexualité », du 29 août au 2 septembre 2012, à l’Université de Lausanne (Suisse).
  • Co-organisatrice des travaux du Comité de Recherche n°4, Rapports Sociaux de Sexe, dans le cadre du 19ème Congrès de l’AISLF (Association Internationale des Sociologues de Langue Française), « Penser l’incertain », Rabat, Maroc, 2-6 juillet 2012. Présidence de séances sur  Care  et  travail  informel et Pratiques  conjugales.
  • Co-Responsable et co-organisatrice du Colloque « Travail, genre et vieillissement : quelles dynamiques des discriminations ? », 18-19 janvier 2012, Université de Lausanne, Suisse. Introduction et ouverture du colloque, discutante de séance.
  • Membre du comité scientifique du colloque « Former les enseignants et enseignantes à l’égalité filles/garçons : l’avenir », 22-24 novembre 2010, IUFM Toulouse. Présidente de séance sur les politiques éducatives.
  • Discutante invitée au Séminaire de l’équipe PRO (Professions, Réseaux, Organisations) du CMH-CNRS (ENS Paris), sur le thème : Le plafond de verre dans les mondes de l’art et du syndicalisme. le 09/01/08.
  • Co-organisatrice des travaux du Comité de Recherche n°4, Rapports Sociaux de Sexe, dans le cadre du 17ème Congrès de l’AISLF (Association Internationale des Sociologues de Langue Française), « Etre en société », Istanbul, 7-12 juillet 2008. Présidence de séance sur « Les théories du genre ».
  • Présentation d’auteurs, d’ouvrages scientifiques et animation de débats à la librairie Ombres Blanches, Toulouse (31).
  • Membre du comité d’organisation et du comité scientifique du colloque International « Les « études genre » : Enjeux scientifiques et effets sociaux », Université de Toulouse-Le Mirail, 6-8 juillet 2006, Maison de la recherche, Université de Toulouse – Le Mirail.
  • Membre du comité d’organisation et du comité scientifique de la journée d’étude intitulée « Les études genre à l’UTM. Approches pluridisciplinaires », Maison de la recherche, Université de Toulouse – Le Mirail, le 9 décembre 2005.
  • Organisatrice du colloque national : 2001 L’odyssée paritaire, un premier bilan, en collaboration avec l’équipe SAGESSE, L’observatoire National de la parité et la mission égalité femmes-hommes de l’Université Toulouse-Le Mirail, Maison de la Recherche, Université Toulouse II, 20 novembre 2004.
  • Membre du comité d’organisation du 3ème Colloque International de la Recherche Féministe Francophone, Ruptures, Résistances et Utopies, Toulouse, 17-22 septembre 2002.
  • Responsable scientifique et technique (webmaster) et co-créatrice de la liste de discussion etudesfeministes-l, première liste de discussion francophone en études et recherches féministes (2002-2007).

Expertise d’articles scientifiques

  • Recherches féministes (2017)
  • Tréma (2016)
  • Revue française des affaires sociales (2016)
  • Sciences de la société (2015)
  • Revue francophone sur la santé et les territoires (RFST, 2015).
  • Journal des anthropologues (2014)
  •  2014 : REMEST, Revue Multidisciplinaire sur l’emploi, le syndicalisme et le travail
  •  2013 : SociologieS
  •  2013 : Recherches sociologiques et anthropologiques
  •  2011 & 2013 : Travail et emploi
  •  2009 : Formation-emploi : revue française de sciences sociales

Membre de divers comités d’expertises

  • Assemblée Nationale, Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes. Personnalité auditionnée dans le cadre d’un rapport d’information sur les enseignements, études et les recherches sur le genre en France, Paris, le 31 mai 2016, par Mme Maud Olivier. Mes interventions figurent dans le rapport d’information n° 4105, octobre 2016, « Etudes de genre : les sciences au service de l’égalité réelle », Paris, Document d’information de l’Assemblée Nationale, pp. 168-177.
  • Ministère des Droits des femmes / Secrétariat d’Etat aux droits des femmes et à l’égalité : groupe de travail et de réflexion pour la construction d’un référentiel de formation professionnelle sur les sujets égalité femmes – hommes. Ce groupe rassemble des hauts-fonctionnaires, des universitaires, des professionnels de la formation et le service des droits des femmes, Paris. Début des travaux : avril 2013.
  • AERES (Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur) : membre du comité d’évaluation et de visite « Communication, Culture et Société » de l’unité de recherche UMR CNRS 8562, Centre Norbert Elias, Marseille, mars 2013.
  • Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche : membre du groupe « Etudes et recherches sur le Genre » dans le cadre de la stratégie nationale de recherche et d’innovation (S.N.R.I.), élaborée par le MESR. Sollicitation pour cet exercice de prospective scientifique inédit en France, qui a permis de définir cinq principes directeurs et trois axes prioritaires de recherche pour la période 2009-2012.
  • SENAT, Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes. Personnalité auditionnée dans le cadre du rapport d’information n°279 du Sénat, année 2012-2013, sur le thème « Femmes et travail », par Mme Brigitte Gonthier-Maurin, Sénateur (18/11/12). Mes interventions figurent dans le rapport d’activité 2012, « Femmes et travail : agir pour un nouvel âge de l’émancipation », Paris, Sénat, pp. 301-311.
  • Rectorat de Toulouse : membre du comité de pilotage académique du Rectorat de Toulouse pour la mise en œuvre de la Convention 2000 (égalité entre les hommes et les femmes) dans les écoles, les collèges, les lycées et les universités (depuis 2004). Cette convention (BO n° 10 du 9 mars 2000) est conforme à la loi d’orientation sur l’éducation du 10 juillet 1989 qui précise, dans son article premier, que « le service public de l’éducation contribue à favoriser l’égalité entre les hommes et les femmes ».
  • Région Midi-Pyrénées : membre du jury et du comité de pilotage du prix égalité professionnelle de la région Midi-Pyrénées. Ce prix récompense les entreprises qui s’engagent dans une démarche d’égalité femmes-hommes (recrutement, diversification et développement des compétences pour les femmes et pour les hommes, égalité salariale, articulation des temps de vie professionnelle et privée) (depuis 2012).
  • Mairie de Toulouse : experte scientifique qualifiée dans le cadre des travaux de l’Observatoire toulousain des discriminations (Mairie de Toulouse, collège scientifique). Cet Observatoire vise trois objectifs : observer les discriminations, évaluer les politiques publiques menées, faire des préconisations et être force de propositions en matière de prévention et de lutte contre les discriminations (2009-2014).

Expertise de projets de recherche

  • Experte ANR (Agence Nationale de la Recherche), dans le cadre du Défi : Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives, mai 2017.
  • Comité Consultatif Régional de la Recherche et du Développement Technologique d’Aquitaine du Conseil Régional d’Aquitaine Poitou Charentes Limousin : experte dans le cadre de l’évaluation d’un projet de recherche sur le thème genre et politiques publiques d’égalité, février 2016.
  • Bourses Fernand Braudel-IFER Outgoing : experte dans le cadre du processus d’évaluation des bourses mises en œuvre par la Fondation Maison des sciences de l’homme, mai 2013.
  • ANRT (Association Nationale Recherche Technologie) / CIFRE : expertise en vue de l’obtention d’un financement de thèse CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche). Raison Sociale de l’entreprise : aufeminin.com, démarche d’intégration de la dimension genre dans un projet de recherche & professionnel, sur « Féminité et Masculinité
 à l’épreuve des impératifs contemporains esthétiques et éthiques », décembre 2012.
  • Labex SMS – Structuration des Mondes Sociaux, Université Fédérale de Toulouse et CNRS : experte pour l’évaluation de projets de recherche sur le thème du genre (2012-2017).

Réseaux et associations scientifiques/Networks and scientific associations

  • Membre du comité directeur du réseau de recherche international MAGE, Marché du travail et genre, ancien GDR MAGE du CNRS, participation aux activités scientifiques depuis 1999. Créé en 1995, le «GDR MAGE» a été le premier groupement de recherche centré sur la question du genre (sous la direction de Margaret Maruani). L’objectif du Mage est de faire sortir la question du genre du cercle des initiés, de l’intégrer dans un débat plus vaste avec ceux et celles qui estiment qu’une lecture sexuée du monde du travail a des vertus heuristiques.
  • Membre de l’AISLF, Association Internationale des Sociologues de Langue Française (depuis 1999). Comités de recherche n° 4 – Sociologie des rapports sociaux de sexe et n° 10 – Sociologie des temps sociaux. Depuis Juillet 2008, membre du bureau du CR4.
  • Membre de l’AES (Association Européenne de Sociologie). Participation au groupe et réseau de recherche Sociologie des professions. Suivi régulier des Workshops et de l’actualité de la sociologie des professions internationale (depuis 1999).
  • Membre de l’AIS (Association Internationale de Sociologie). Participation aux travaux du comité de recherche 52 Sociologie des groupes professionnels, conférences intermédiaires et colloques (depuis 1999).
  • Membre d’ARPEGE (Approches pluridisciplinaires du Genre). Réseau Genre, société et politique d’égalité de la Maison des sciences de l’Homme et de la société de Toulouse (MSHS-T). Réseau régional visant à promouvoir les recherches sur le genre (environ 80 enseignant-e-s-chercheur-e-s et 40 doctorant-e-s des établissements universitaires toulousains). Participation active aux activités depuis 2006 et membre du comité de suivi du projet SFR (Fédération de recherche).
  • Membre de la fédération de recherche sur le genre RING. Participation aux diverses activités scientifiques depuis 2001.
  • Membre de l’AFS, Association Française de Sociologie (participation aux activités de l’association depuis 2004), notamment dans les RT 1 : Savoirs, travail et professions ; RT 19 : Santé, médecine, maladie et handicap ; RT 24 : Genre, classe, race. Rapports sociaux et construction de l’altérité.
  •  Membre de l’ANEF, Association Nationale des Etudes Féministes (depuis 2002), membre élue au CA de l’ANEF (2008-2015). Membre de l’association EFIGIES, Association de jeunes chercheurs et chercheuses en études genre et sexualités (depuis 2003).

Activités Internationales/International activities

Invitation dans une université étrangère. Professeure invitée à la Séoul Cyber University, Corée du Sud (novembre 2012), par la professeure Yi Moun-Souk.

RESPONSABILITES ADMINISTRATIVES/Administrativ Responsability

Responsable du Master Professionnel GEPS (Genre, Egalité et Politiques Sociales, M1 et M2). Responsabilité du Master professionnel « Genre et Politiques Sociales » (GPS) depuis la rentrée 2008-2009. Création d’une nouvelle année de M1 et reconfiguration complète du programme pédagogique du M2 (rentrée 2011-2012). Le MASTER GEPS propose une analyse critique des politiques sociales en fonction de l’inscription différenciée des hommes et des femmes dans l’espace social. Les différentes politiques publiques abordées s’articulent autour du paysage institutionnel de l’action sociale en France et en Europe et s’intéressent particulièrement aux thématiques de la santé, des familles et des sexualités ; de l’insertion, du travail et de l’emploi ; ainsi que du logement, des territoires et des espaces.

Le Master GEPS fait partie intégrante du Master Européen EGALES (Master Etudes de Genre pour des Actions liées à l’Egalité dans les Sociétés). Actuellement en co-responsabilité avec Julie Jarty.

RESPONSABILITES et ACTIVITES PEDAGOGIQUES/Teaching and responsabilities activities

Responsabilité d’Unités d’Enseignement de Master de Sociologie

  • Responsable de 5 UE du Master GEPS : Approches théoriques du genre, I, II, III & IV (25h*4 en M1 et M2) ; Genre et politiques d’égalité (125h en M2) (depuis 2011).
  • Co-responsable de 3 UE du Master GEPS : Le genre de l’Etat (25h en M1) ; Le travail au prisme du genre (50h en M1) ; Genre, action publique et mobilisations collectives (25h en M1).
  • M1 et M2 : Encadrement de mémoires et de rapports de stage de M2, sur les thématiques des enseignements de GEPS/EGALES (environ 10 par an)

Responsabilité d’Unités d’Enseignement de Licence

  • Responsable de l’UE de L3 Sociologie (CM) : Dynamiques du genre en Europe (25h+SED, enseignement à distance) (depuis 2008), UE anciennement nommée Les femmes et l’égalité des sexes en Europe.
  • Responsable de l’UE de L2 / Licence Pluridisciplinaire SCT : Sociétés, Cultures, Territoires du site universitaire UT2J de Foix/Ariège: Rapports sociaux et dynamique du genre (50h) (création en 2017-2018, CM/TD).
  • Co-responsable de l’UE de L3 Sociologie (CM) : Sociologie du genre (50h+SED, enseignement à distance) (depuis 2008).

Direction de thèse/Thesis Supervisor

  • Thèse de Simone Deslarzes (encadrement 100%) portant sur « Le genre de la politique de l’emploi. Analyse des inégalités territoriales et des discriminations : l’exemple de la ville de Toulouse ». Inscription à la rentrée 2017-2018.
  • Thèse d’Auréline Cardoso, co-encadrement (50%-50%) en collaboration avec Vincent Simoulin (PR Sociologie, CERTOP-CNRS) sur la thématique : « Métamorphoses du travail associatif et résistances à l’égalité femmes/hommes. Les impacts sur les vécus des salarié-es des associations de défense des droits des femmes et de promotion de l’égalité ». Obtention d’un Contrat Doctoral Unique, CERTOP. Inscription à la rentrée 2014-2015, comité de thèse du 28/06/16.

FORMATIONS et TITRES  UNIVERSITAIRES/Training and academic qualifications

  • 2016, Habilitation à Diriger les recherches, Université Toulouse II Jean Jaurès. Volume I. L’envol de la politique du genre. Sociologie d’une dynamique incertaine (Mémoire original, 474 pages). Volume II. Parcours de recherche et publications scientifiques (129 pages + publications). Résumé
  • 2006, Statut de Maîtresse de conférences en sociologie, Université Toulouse II
  • 2003, Thèse de Doctorat de Sociologie, «La féminisation des professions libérales : analyse sociologique d’un processus. Le cas des femmes médecins, avocates et architectes». Sous la direction de Nicky Le Feuvre et de Gilbert De Terssac. Résumé

mise à jour juin 2018/june 2018

Imprimer