INU Champollion, Albi (81) – Maison multimédia, Auditorium 2

De nombreuses études sociologiques et géographiques, appuyées par des enquêtes statistiques révèlent qu’il existe une différenciation des pratiques de loisirs selon les catégories sociales. Ces pratiques distinctives s’expliquent en partie par le niveau de revenu et le temps disponible. Alors que la proportion de vacanciers augmente régulièrement, attestant du phénomène généralisé de mobilité analysé par Urry (2005), les destinations des vacanciers tendent à se concentrer sur des territoires aménagés pour accueillir une massification touristique (espaces littoraux, zones montagneuses, quartiers urbains).

A côté de ces pratiques touristiques dominantes mises en exergue dans les études, d’autres modèles se développent. Certains territoires désireux d’attirer des visiteurs pour valoriser leur économie et leur patrimoine mobilisent notamment les paysages et les savoir-faire locaux pour encourager de nouvelles destinations s’appuyant en cela sur l’émergence de nouvelles formes de tourisme patrimonial, écologique et éthique (Cousin, Réau 2009).

Lors de cette journée d’étude trois destinations touristiques et leur dynamique seront étudiées :

  • la dynamique du tourisme de nature et du tourisme de proximité dans les espaces naturels protégés ;
  • la dynamique du tourisme patrimonial matériel et immatériel de l’Unesco dans le quartier historique de villes moyennes ;
  • la dynamique du tourisme de campagne chez les 18-40 ans.

Programme

9h30 – Accueil Hall Bâtiment Multimédia
Les conférences se dérouleront à l’auditorium 2

9h45 – Présentation de la journée d’étude

  • Michèle LALANNE, Professeur de Sociologie, CERTOP UMR CNRS 5044
  • Mathieu VIDAL, Maître de conférences en Géographie-Aménagement, INU Champollion, LISST-CERS UMR CNRS, Université Fédérale de Toulouse

10h-11h

  • Vincent VLÈS, Professeur émérite Aménagement et urbanisme, CERTOP UMR CNRS 5044, Université Fédérale de Toulouse
    Régulation et contrôle des flux touristiques dans les espaces naturels

11h-12h

  •  Elsa MARTIN, Maître de conférences en Sociologie, Université de Lorraine, Laboratoire 2L2S
    Patrimonialisation et mise en tourisme en ville moyenne : les habitants, la figure impensée de ces territoires en mutation ?

12 h – Pause déjeuner

13h30-14h30

  • Michèle LALANNE, Professeur de Sociologie, INU Champollion, CERTOP UMR CNRS 5044
    Mathieu  VIDAL, Maître de conférences en Géographie-Aménagement, INU Champollion, LISST-CIEU UMR CNRS
    Pratiques et représentations de  la destination touristique « campagne » chez les jeunes. D’une sociabilité urbaine connectée à une représentation lyrique de la nature.

 14h30-15h30

  • Promotion Master 1 GTDL 2019-2020, INU Champollion, Groupe pluridisciplinaire de recherche PPES (Politiques Publiques Environnement et Société), Membre du réseau de master du Labex SMS, Université Fédérale de Toulouse
    Les pratiques et les représentations touristiques des jeunes de 18-40 ans sont-elles influencées par les appartenances sociales ?

15h30-16h30

  • Discussions transversales sur les dynamiques touristiques des territoires hors métropole

Clôture


Cette journée d’études s’interroge sur les dynamiques touristiques des territoires situés hors des grandes métropoles : campagne, ville moyenne ou encore montagne. Elle s’inscrit dans le programme de formation à la recherche du master pluridisciplinaire « Gestion des territoires et développement local » et a pour objectif de mettre en discussion les résultats d’enquêtes empiriques récentes conduites sur des populations et des territoires diversifiés. Peut-on dégager des affinités électives entre des catégories de populations et des types de territoires ? Pour interroger les dynamiques touristiques, collectives et individuelles, nous croiserons les discussions entre chercheurs invités, chercheurs du groupe de recherche pluridisciplinaire Politiques Publiques Environnement et Société (PPES) de l’INU Champollion et étudiants du master GTDL.

Cette journée s’inscrit dans les activités scientifiques :

  • du GRP PPES, INU Champollion
  • du Séminaire Différenciations territoriales et action collective du LISST-Cieu, CNRS, Université Toulouse 2 Jean Jaurès
  • de l’axe de recherche PUMA du CERTOP, CNRS, Université Toulouse 2 Jean Jaurès
  • du Réseau de Master du Labex SMS
  • de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

Responsables scientifiques :

Michèle LALANNE, Professeure de Sociologie
Mathieu VIDAL, Maître de conférences en Géographie-Aménagement


Contact Certop : michele.lalanne@univ-jfc.fr

source : https://www.univ-jfc.fr

Imprimer