Coordonnées/Contact Information

Bureau/Office :  C 435 Etage/Floor : 4e
Courriel / Email : sophie.thiron@univ-tlse2.fr

THESE

Thèse en cours/Ph.D.Thesis (*depuis 2019)

Titre provisoire : Entrer par les émotions pour étudier le rapport des
mangeurs aux transformations des aliments en France./Entering by emotions to study eaters’ relationship to food processing in France en savoir plus

Résumé/Abstract

Dans la société française actuelle, les transformations alimentaires semblent cristalliser certaines inquiétudes. Les aliments dits « transformés », et en particulier les aliments qualifiés d’« industriels », se trouvent au cœur de nombreuses discussions. Ils concentrent les débats tant dans les médias grand public que dans la communauté scientifique. Mais qu’appelle-t-on « aliment transformé » au juste ? Comment la transformation alimentaire est-elle peu à peu devenue un sujet sensible ? Et que révèlent les discours à son propos de notre société ?

Les sociologues de l’alimentation considèrent que l’anxiété est inhérente à l’acte alimentaire. De la peur de manquer, de nouvelles formes d’inquiétude alimentaire sont apparues avec les grandes crises sanitaires de la fin du XXe siècle et du début du XXIe siècle (crises de la « vache folle », des lasagnes à la viande de cheval, nombreux scandales sur les laits infantiles…) (Fischler, 1990 ; Ferrières, 2002 ; Poulain, 2002 ; Denoux, 2014). Mais quels sont les déterminants socio-culturels de ces inquiétudes ? Les conclusions des sociologues sur la défiance et l’anxiété invitent à s’interroger sur la construction socio-culturelle des émotions relatives à l’alimentation. Certains sociologues mettent en exergue les peurs et l’anxiété liées à l’industrialisation de l’alimentation (Fischler, 1990 ; Poulain, 2002), et les critiques de l’industrialisation peuvent être vues comme une réaction politique, éthique ou morale (Lepiller, 2012), mais aussi comme le fruit d’une anxiété, d’un dégoût voire d’une certaine colère. D’autres soulignent les déterminants socio-culturels des plaisirs et dégoûts alimentaires (Dupuy, 2013 ; Régnier et Masullo, 2009 ; Merdji, 2002), mais les processus de construction sociale et culturelle des émotions relatives à l’alimentation sont rarement décortiqués. Cette thèse a pour objectif d’appliquer la sociologie des émotions à l’étude des comportements alimentaires. Comment ces émotions sont-elles socialement, économiquement et/ou culturellement différenciées ? Quelles fonctions sociales remplissent-elles ? Et quelles sont les méthodes qui permettent d’étudier ces émotions en sociologie ?

L’objectif de la thèse est de questionner deux aspects de la construction socio-culturelle des émotions relatives à l’alimentation :

  • Les effets des caractéristiques socio-culturelles des mangeurs : chacun a été socialisé au sein de groupes aux caractéristiques précises, et a un parcours de vie différent. Comment les caractéristiques socio-culturelles influencent-elles ce que les mangeurs ressentent vis à vis d’une catégorie d’aliments ?
  • Les effets de contexte : comment les changements de contexte (lieu, moment, interactions sociales, humeur du jour…) influencent-ils l’émotion, pour une même personne et face à une même catégorie d’aliments ?

Directeur de thèse/Ph.D. Supervisor : Laurence Tibère et Jean-Pierre Poulain, CERTOP, Université Toulouse Jean Jaurès

Financement de la thèse/ Ph.D. thesis funded : Bourse CIFRE avec l’OCHA (Observatoire CNIEL des Habitudes Alimentaires) depuis octobre 2020

Mots-clés/Keywords :
émotions, transformation des aliments, représentations sociales
emotions, food processing, social representations

 

____ PUBLICATIONS SUR HAL ____



13 documents

Articles dans une revue

  • Thiron Sophie. Olivier Lepiller, Tristan Fournier, Nicolas Bricas, Muriel Figuié (dir.), Méthodes d’investigation de l’alimentation et des mangeurs. Revue des Sciences sociales, Presses Universitaires de Strasbourg, 2022, pp.150-152. ⟨10.4000/revss.7753⟩. ⟨hal-03729502⟩
  • Thiron Sophie, Audrey Soula. L’évolution du regard sur les substituts au lait maternel dans les sociétés française et américaine de la fin du XIXe siècle à aujourd’hui. Développement, commercialisation et remise en question. Cahiers de Nutrition et de Diététique, Elsevier Masson, 2021, 56 (6), pp.377-385. ⟨10.1016/j.cnd.2021.10.001⟩. ⟨hal-03482311⟩
  • Thiron Sophie, Amélie Aubert-Plard. Le plaisir alimentaire dans le quotidien des adultes urbains en France: Des rendez-vous à ne pas manquer !. Anthropology of Food, Anthropology of Food, 2021, Articles VARIA. ⟨hal-03406776⟩
  • Maria Carlota Dao, Thiron Sophie, Ellen Messer, Camille Sergeant, Anne Sévigné, et al.. Cultural Influences on the Regulation of Energy Intake and Obesity: A Qualitative Study Comparing Food Customs and Attitudes to Eating in Adults from France and the United States. Nutrients, MDPI, 2021, 13 (63), ⟨10.3390/nu13010063⟩. ⟨hal-03375122⟩
  • Maria Carlota Dao, Ellen Messer, Teresa Conigliaro, Kylie Sakaida, Alexis F Ouellette, et al.. Different and Unequal: A Qualitative Evaluation of Salient Factors Influencing Energy Intake in Adults with Overweight and Obesity. Nutrients, MDPI, 2019, 11 (6), ⟨10.3390/nu11061365⟩. ⟨hal-03375159⟩

Communications dans un congrès

  • Thiron Sophie. Evolution of the perception of processed foods in France since the 1950s. IEHCA Summer University, IEHCA (Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation), Aug 2022, Tours, France. ⟨hal-03768883⟩
  • Thiron Sophie. La pizza ananas, une faute de goût ?. Faute(s) de goût : esthétique, éthique et politique., Colloque Jeunes Chercheurs, Laboratoire PLH, UT2J, May 2022, Toulouse, France. ⟨hal-03685743⟩
  • Thiron Sophie. Croiser sociologie des émotions et sociologie de l’alimentation : Quel(s) positionnement(s) épistémologique(s) adopter pour l’étude des comportements alimentaires ?. Université franco-allemande « Une anthropologie des émotions. Questions d’épistémologie », Oct 2021, Bayonne, France. ⟨hal-03616274⟩
  • Thiron Sophie. Penser l’événement à l’échelle du quotidien : entre rituel et routine, entre exceptionnel et habituel, entre singulier et régulier. Penser la contingence et la permanence dans les SHS, CoDoFé 2021, Apr 2021, en distanciel, France. ⟨hal-03616276⟩
  • Thiron Sophie. Le plaisir alimentaire à travers les âges et le monde : une approche par les sciences sociales. Journée Obésité Poitou-Charentes, Oct 2018, Niort, France. ⟨hal-03616277⟩

Posters

  • C. Dao M., C. Huart, E. Messer, Thiron Sophie, C. Sergeant, et al.. Development of a questionnaire to assess the relationship between weight status and sociocultural factors. Annual Nutrition Science Meeting 2020 (ASN 2020), Jun 2020, Online, United States. ⟨hal-03376774⟩
  • Thiron Sophie. Rapport au plaisir alimentaire chez les mangeurs urbains en France. Journées Francophones de Nutrition (JFN) 2018, Nov 2018, Nice, France. ⟨hal-03376825⟩

Chapitres d'ouvrage

  • Solène Rose-Hélène, Caroline Méjean, Thiron Sophie. Activité physique et sédentarité. Caroline Méjean. Alimentation et nutrition dans les départements et régions d'Outre-mer. Expertise scientifique collective de l'IRD réalisée à la demande de la Direction de la Santé de l'Etat français, IRD, 2020, 978-2-7099-2719-2. ⟨hal-02489910⟩

Voir : https://cv.archives-ouvertes.fr/sophie-thiron

FORMATION et TITRES UNIVERSITAIRES/
Training and academic qualifications

2017, Master en Sciences Sociales Appliquées à l’Alimentation, sous la direction de Laurence Tibère, Université Toulouse 2 Jean Jaurès, Toulouse

2016, Ingénieure AgroParisTech, sous la direction de Patricia Gurviez, Paris