Remise du Prix de thèse Astee 2020 Renaud Nougarol UT2J Certop

Concourant à valoriser et diffuser un travail d’excellence sur l’eau ou les déchets, l’Astee décerne son prix de thèse à Renaud Nougarol pour ses travaux sur la tarification incitative des déchets ménagers.

Renaud Nougarol a soutenu sa thèse de doctorat en sociologie intitulée « La tarification incitative des déchets ménagers comme processus d’économisation ? Sociologie des « cadrages » et des « débordements » d’une politique publique. », en novembre 2018, à l’Université Toulouse – Jean Jaurès, sous la direction de Marie-Christine Zélem. Cette thèse a été récompensée le 15 septembre 2020 par l’Association Scientifique et Technique pour l’Eau et l’Environnement (Astee) lors de son 99e Congrès.

L’objectif des deux prix de thèse remis par l’Astee est de mettre en valeur des travaux qui, au-delà de leur qualité académique, se situent à l’interface de l’acquisition de nouvelles connaissances et du développement des techniques. Les thèses mettant en œuvre une approche globale et pluridisciplinaire sont particulièrement appréciées. Les prix sont attribués par un jury associant universitaires et professionnels. Les travaux des lauréats seront publiés dans la revue à comité de lecture TSM (Techniques, Sciences, Méthodes) éditée par Astee.


La thèse :

Financée par l’ADEME, GIRUS et Plastic Omnium Environnement, la thèse traite de la tarification incitative des déchets ménagers (TI) en France. Il s’agit d’un système de tarification qui consiste à faire payer les usagers du service de gestion des déchets en fonction de la quantité de déchets qu’ils produisent. Néanmoins, la TI reste peu diffusée car sous-tendue par un certain nombre de problèmes d’ordre économique (investissements, équilibre budgétaire des collectivités locales), social (prise en compte de l’équité sociale) et environnemental (déplacements des déchets dans des endroits inappropriés) auxquels les acteurs chargés de sa mise en œuvre redoutent d’être confrontés. Cette recherche pose l’hypothèse générale du rôle des économistes dans la mise sur agenda de la TI à l’échelle nationale par une dynamique de « cadrage » de ses « débordements » (de ses problèmes). Au croisement de la sociologie des sciences et de la sociologie de l’expertise, cette recherche analyse les mécanismes de « traduction » des travaux des économistes au sein de la sphère politico-administrative. Elle traite également de la manière dont les collectivités locales prennent en compte les différents « débordements » liés à ce système de tarification des déchets.
En savoir plus sur la thèse

Mots-clés : économisation, tarification incitative, déchets, environnement, politiques publiques


L’Astee – Association Scientifique et Technique pour l’Eau et l’Environnement :
Association française des professionnels de l’eau et des déchets, l’Astee a été créée en 1905 et est reconnue d’utilité publique.
https://www.astee.org

Contact : renaud.nougarol@univ-tlse2.fr

Photo : ©MC Zélem

Imprimer