Au cours de ces dernières semaines, le recours systématique au port du masque par les professionnels de santé a bouleversé la relation soignant-soigné. Quels changements sont à l’œuvre ? Quelles réactions le port du masque par les soignants suscite-t-il chez les patients ? Comment les soignants accompagnent-ils leurs patients dans cette période anxiogène ? Comment parviennent-ils à leur manifester leur empathie et leur soutien en dépit du masque qu’ils portent ? Existe-t-il des situations plus préoccupantes où le soin est empêché – ou tout au moins rendu plus délicat – par le port du masque ? Les premiers résultats d’une enquête sociologique donnent quelques éclairages sur ces questions.

Sciences Humaines – 12 mai 2020
Article en ligne

Cédric Clavignac est sociologue, maître de conférences à l’Université Toulouse – Jean Jaurès et membre du Certop. Ses travaux de recherche ont trait à la sociologie des techniques, sociologie de l’innovation, ainsi qu’à la sociologie économique.
En savoir plus


Article sur le même thème : « Prolonger « l’espérance de vie » du masque, ou comment les soignants ont pallié la pénurie » de Cédric Calvignac – Sciences et Avenir, 3 juin 2020


Les autres interventions des chercheur.e.s du Certop dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19

Imprimer