Coordonnées/Contact Information

Bureau/Office : C362                     Etage/Floor 3ème
Courriel / Email : oriana.philippe@univ-tlse2.fr

Ingénieure d’étude ANR DisPow

 Actuellement ingénieure d’étude dans le cadre de l’ANR DisPow (2018-2021). Coordonné par Annalisa Lendaro, il s’agit d’un projet collectif qui se propose d’étudier les formes et les effets du pouvoir discrétionnaire de l’Etat à trois frontières française : le Calaisis ; la zone se situant entre Vintimille, Bardonecchia, Briançon et Nice ; et la frontière basque entre Bayonne et Irun. Dans le cadre de cette mission d’ingénieure d’étude, je réalise plus particulièrement les recherches sur la frontière franco-italienne.

Thèse en cours/Ph.D.Thesis, depuis 2016

Frontière européenne, frontière des droits. La protection des droits fondamentaux des personnes franchissant irrégulièrement les frontières en Europe du Sud

European border, border of rights. The protection of the fundamental rights of people crossing irregular borders in Southern Europe

Résumé/Abstract

Cette recherche s’intéresse aux situations de frontière dans les parcours d’exil. Plus spécifiquement, je me questionne sur l’existence des exilés face à l’épreuve de la frontière : comment exister en tant qu’individu face à un droit coercitif et des situations humaines critiques ? J’explore d’une part le cadre de vie des exilés et les contraintes juridiques qui s’imposent à eux, et d’autre part, les stratégies qu’ils développent pour survivre, pour contourner ou s’adapter au droit et au système frontalier.
Je me suis intéressée dans le cadre de ce travail doctoral, à la situation existante à Ceuta (Espagne), Chios et Lesvos (Grèce) et à la frontière franco-italienne.
J’ai opté pour une approche pluridisciplinaire, notamment entre le droit et des sciences humaines et j’ai choisi de réaliser une étude ethnographique avec une position de participation-observante ou d’observation-participante selon les cas ; en étant impliquée professionnellement ou en tant que militante sur les différents terrains.

This research focuses on boundary situations in exile journeys. More specifically, I wonder about the existence of exiles facing the test of the border: how to exist as an individual in the face of a coercive right and critical human situations? I explore on the one hand the living environment of the exiles and the legal constraints imposed on them, and on the other hand, the strategies they develop to survive, to circumvent or adapt to the law and the system. border.
I was interested in this doctoral work, the existing situation in Ceuta (Spain), Chios and Lesvos (Greece) and the Franco-Italian border.
I opted for a multidisciplinary approach, especially between law and human sciences and I chose to carry out an ethnographic study with a participation-observer or participant-observation position, depending on the case; being involved professionally or as an activist on the various terrains.

Directeur de thèse/Ph.D. Supervisor : Olivier Clochard, Chargé de recherche en géographie, Migrinter UMR 7301 et Emmanuel Aubin, professeur de droit, Faculté de Droit et des Sciences sociales, Université de Poitiers.

Financement de la thèse/ Ph.D. thesis funded : personnel

Thèmes de recherche/Research Topics :

Mise en œuvre des politiques migratoires, Contrôle des frontière, Contentieux des étrangers, Droits fondamentaux.

Implementation of Migration Policies, Border Control, Aliens Litigation, Fundamental Rights.

Mots-clés/Keywords :
Exil, Migration, frontières, droits fondamentaux
Exile, Migration, borders, fundamental rights

Activités de recherche/Research Activities

Fellow, Institut Convergences Migrations (2019-2022)

2019-2021, ingénieure d’étude dans le cadre du projet « Le pouvoir discrétionnaire de l’Etat à la frontière » (DisPow-ANR).

2018 : Participation au projet Humanisea challenge (Sur une nouvelle approche des recherches en Sciences humaines sur les migrations en Méditerranée)

PUBLICATIONS

Autre publication/Other publications

Sebta transit – Episodes 1 et 2 – 7 et 18 juin 2019, Carnet Hypothèse du Laboratoire Migrinter, Note de terrain sur la situation des jeunes en transit à Ceuta (Espagne)

« Didi-Huberman, Georges ; Giannari, Niki (2017) Passer quoi qu’il en coûte  », e-Migrinter [En ligne], 17 | 2018, mis en ligne le , consulté le 01 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/e-migrinter/1215

Jordan Pinel et Oriana Philippe, « Capacités de mobilité, ancrage et rapport à l’espace des jeunes des classes populaires rurales », e-Migrinter [En ligne], 16 | 2017, mis en ligne le , consulté le 01 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/e-migrinter/959

« Un système généralisé d’entrées legales et sécurisées pour les personnes en besoin de protection internationale en Europe : Une solution aux consequences humanitaires de la migration irrégulière? », mai 2016, Editions Universitaires Européennes

Issues Without Borders for Refugees : France. Interviews with refugees and workers. avril 2016

Issues Without Borders for Refugees : France. The legal process. Déc. 2015

Issues Without Borders for Refugees : France. Description of what happens if they do not receive the refugee status. Déc. 2015

COMMUNICATIONS

Podcast – Episode 3- On ne peut pas toujours accepter d’être un mouton, The Humanisea Challenge, 30 juil. 2018

Ce podcast a été enregistré dans le cadre du projet Humanisea Challenge. Celui-ci consistait à rencontrer différents chercheurs travaillant sur la migration dans les différents ports méditerranéens. L’objectif était de lier les différents travaux et les diffuser sous la forme de Podcasts.
Ma participation consistera essentiellement à prendre part aux différentes rencontres avec les acteurs de Athènes et de Chios et à la traversée navale entre Athènes et Chios. Par ailleurs, Thomas Leclerc et Antoine Clément enregistreront un entretien et sur la base de mes réponses réaliseront ce podcast.
Le podcast peut également être consulté sur soundcloud https://soundcloud.com/user-653258760/episode-3

Responsabilités administratives/ Administrative responsabilities

2017-2019, Secrétariat de la revue en ligne Emigrinter

mise à jour juillet 2019/update july 2019

Imprimer