Coordonnées/Contact Information

Bureau/Office : C 358 , Etage/Floor : 3ème
Courriel : remi.maitre@univ-tlse2.fr  

THESE

Thèse en cours/Ph.D.Thesis depuis 2017

Eléments de généalogie d’une innovation coopérative, écologique et sociale à la Française : Etude socioéconomique des coopératives d’énergie renouvelable comme  « laboratoire social »

Genealogical elements of a French cooperative, ecological and social innovation : Socioeconomic study of renewable energetic coopératives Enercoop as a « social laboratory »

Résumé/Abstract

Dans une approche socioéconomique, le travail de thèse en cours a pris pour objet d’étude des coopératives énergétiques françaises, le réseau de Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif (SCIC) Enercoop né en 2004 suite à l’ouverture à la concurrence des marchés de l’électricité. Ce réseau, aujourd’hui composé de la coopérative historique située à Paris et de dix coopératives disséminées en région a pour activités principales la fourniture d’électricité renouvelable (hydraulique, éolien, solaire, biomasse) et l’offre de services permettant la baisse de la consommation de leurs membres. Partant de ce double-objectif paradoxal des coopératives de réduire la consommation des produits qu’elles commercialisent, et donc de placer en leur cœur une certaine limite, le travail de recherche étudie comment ces coopératives sous statut SCIC peuvent permettre aux citoyens de s’inscrire, de participer et d’impulser la transition énergétique à partir des territoires et de (re)prendre part aux questions et pratiques énergétiques.
A partir de l’hypothèse que ces initiatives sont un « laboratoire social » pour accompagner nos sociétés vers les transitions énergétique, écologique et citoyenne, cette recherche vise à mieux cerner la nature de ces initiatives coopératives, dans une double approche sociologique et économique.
Au plan économique, l’objectif est de réaliser, à partir d’une approche d’économie industrielle, un panorama de l’état des lieux du secteur énergétique et électrique en France pour mieux y situer les coopératives énergétiques.
Au plan sociologique, il est question d’étudier les trajectoires biographiques, d’identifier les pratiques et cultures socio-énergétiques des membres (sociétaires, consommateurs, salariés) et d’analyser les formes de gouvernementalité (intelligence et mode d’action collective, collégialité) mises en œuvre dans ces organisations.

In a socioeconomic approach, the thesis work in progress has taken the subject of a study of French energy cooperatives, the network of Cooperatives Societies of Collective Interest (CSCI) Enercoop created in 2004 following the opening to competition of electricity markets. This network, now composed of the historic cooperative located in Paris and ten cooperatives scattered in the regions, has as its main activities the supply of renewable electricity (hydro, wind, solar, biomass) and the provision of services to reduce the consumption of their members.
Starting from this paradoxical dual objective of cooperatives to reduce the consumption of the products they market, and thus to place a certain limit in their core, the research work studies how these cooperatives can enable citizens to register, participate and drive energy transition from the territories and (re)participate in energy issues and practices.
Based on the assumption that these initiatives are a « social laboratory » to support our societies towards energy, ecological and citizen transitions, this research aims to better understand the nature of these cooperative initiatives, in a double sociological and economic approach.
From an economic point of view, the objective is to use an industrial economy approach to provide an overview of the state of play of the energy and electricity sector in France in order to better situate energy cooperatives.
Sociologically, it is a question of studying biographical trajectories, identifying the socio-energetic practices and cultures of members (members, consumers, employees) and analysing forms of government (intelligent and collective action, collegiality) implemented in these organizations.

Directeurs de thèse/Ph.D.Supervisor : Marie-Christine ZELEM, CERTOP TERNOV, et Jacques PRADES, UT2J

Tuteur/Thesis tutor : Julien MILANESI, Camille DUMAT, CERTOP, UT2J

Thèmes de Recherche/Research Topics

Socio-anthropologie de l’énergie, Transition écologique, Cultures et pratiques énergétiques
Economie sociale, Economie coopérative, Intelligence collective

Socio-anthropology of Energy, Ecological Transition, Energetic Culture
Social economy, cooperative economy, Social Solidarity Economy, Collective intelligence

Mots-clés/Keywords
Coopérative d’énergie renouvelable – laboratoire social – transitions – bifurcations – cultures énergétiques
Renewable Energy cooperatives – social laboratory – transitions – bifurcations – energetic cultures

Publications

Chapitres d’ouvrage/Book Sections

Maître Rémi, 2019, La nouvelle émergence des coopératives énergétiques locales et citoyennes. [dans] Dans la fabrique des transitions écologiques, C. Dumat, G. Carrère, M.-C. Zélem (Dir.), L’Harmattan, 2019/The new emergence of local and citizen energy coopératives [in] In the factory of ecological transitions, C. Dumat, G. Carrère, M.-C. Zélem (Dir.) L’Harmattan

Activités Pédagogiques/Teaching activities

2019-2020 : « Introduction à une socio-anthropologie de l’énergie », Master 1 Politiques Environnementales et Pratiques Sociales (PEPS), Université Toulouse 2 Jean-Jaurès

2019-2020 : « Méthodologie de Travail Universitaire », Licence 1 bi-disciplinaire Sociologie-Economie, Université Toulouse 2 Jean-Jaurès

2018-2019 : « Méthodologie de Travail Universitaire », Licence 1 bi-disciplinaire Sociologie-Economie, Université Toulouse Jean-Jaurès

2018-2019 : « Les enjeux du travail et de l’emploi », Licence 1 bi-disciplinaire Sociologie-Economie, Université Toulouse Jean-Jaurès

  • 2019-2020 : “Introduction to a socio-anthropology of Energy”, Master 1 Environmental Policy and Social practices, University of Toulouse 2 Jean-Jaures
  • 2019-2020: “University Work Methodology”, License 1 bi-disciplinary Sociology-Economy, University of Toulouse 2 Jean-Jaures
  • 2018-2019: “University Work Methodology”, License 1 bi-disciplinary Sociology-Economy, University of Toulouse 2 Jean-Jaures
  • 2018-2019 : « Labour and employment issues », License 1 bi-disciplinary Sociologie-Economy, University of Toulouse 2 Jean-Jaures

Formation et Titres Universitaires/Training and Academic Qualifications

2015-2016 : Master 2 Nouvelle économie sociale, Université Toulouse 2 Jean Jaurès. Mémoire de Master 2 « L’expérimentation sociale d’Enercoop : une solution pratique pour sortir de la crise énergétique ? » Sous la direction de Jacques Prades

2014-2015 Master 1 Innovation par l’économie Sociale, Université Toulouse 2 Jean-Jaurès. Mémoire de Master 1 « Entre Crise et Instrumentation de la Biodiversité : de la protection-conservation-gestion à l’environnementalisme de marché. Dérive ou efficacité écologique et économique ? » Sous la direction de Geneviève Azam

2015-2016: Master 2 New Social Economy, University of Toulouse 2 Jean-Jaures. Second-year Master’s degree dissertation : “Enercoop’s social experimentation : a practical solution to get out of the energy crisis?” Under the direction of Jacques Prades

2014-2015: Master 1 Innovation by Social Economy, University of Toulouse 2 Jean-Jaurès. First-year Master’s degree dissertation : “Between Crisis and Biodiversity Instrumentation : from protection-conservation-management to market environmentalism. Drift or ecological and economic efficiency?” Under the direction of Geneviève Azam

 

Mise à jour février 2020/update february 2020

Imprimer