Courriel / Email : tassadit.bonnardot@univ-tlse2.fr

Thèse de Sociologie/Ph.D.Thesis Sociology

 Thèse en cours/Ph.D.Thesis depuis 2019

Titre provisoire : Les conditions de diffusion des pratiques participatives de rénovation énergétique/Conditions for diffusion of participative practices in energy-efficient renovations

Résumé/Abstract

Le recours au marché et aux aides publiques ne suffira pas à atteindre les objectifs du PREH. C’est pourquoi, afin de favoriser la réalisation d’une partie des objectifs de rénovation énergétique des logements, le rapport Berrier (CGEDD 2014) préconisait la diffusion et la consolidation juridique, professionnelle et administrative des démarches d’auto-réhabilitation accompagnée (ARA) du logement. On assiste de plus à une augmentation des pratiques d’ARA « tous publics », que la demande vienne des habitants avec l’envie de faire eux-même ou soit conduite par les professionnels volontaires de partager leurs savoirs. Il convient donc, sur la base d’une analyse des pratiques de chantiers hybrides et participatifs, de préciser les conditions de cette diffusion et de son inscription dans les politiques territoriales de rénovation énergétique.

Cette recherche examinera les modalités d’interaction et de coopération qui s’établissent entre les acteurs impliqués dans ces opérations participatives (habitants, professionnels, collectivités et réseaux d’acteurs). On identifiera les motivations et principaux freins à la diffusion de ces pratiques, ainsi que les leviers envisageables pour favoriser tant cette diffusion que la montée en qualité des travaux et la sécurisation des pratiques d’accompagnement.

En se focalisant sur les innovations sociales menant à de nouveaux modes d’organisation en faveur de la transition énergétique, ce projet fait référence à l’axe 6 du programme de recherche « Transition énergétique, environnementale et sociale » de l’ADEME.

In France, the government is committing to renovating 500 000 occomodation by year since 2015. Today the situation (number of professionals, state aid) don’t enable to reach this goal. In order to promote the energy-efficient renovations, a national report (2014) preconised to make « self-renovation guided by professionnals » easier. We observe also more and more « hybrid practices », where professionnels and privates works together (for different reasons). The aim of this research is then to observe this « hybrid renovation » to understand how people do, but also how it can be a solution to renovate more accomodations.

This search will explore terms and conditions in the interactions and cooperation between the players involved in this hybrides operations (inhabitants, professionnals, local authority, player’s networks). We’ll identify motivations and restrictions to develop it, as well as levers to promote this diffusion with a good quality and security on renovations sites.

Directeur de thèse/Ph.D. Supervisor : Marie-Christine ZELEM, PR UT2J Laboratoire CERTOP

Financement de la thèse/ Ph.D. thesis funded : ADEME et Lichen

Thèmes de recherche/Research Topics

Sociologie de l’environnement
Sociology of the environment

Mots-clés/Keywords

Rénovation énergétique, participation, coopération, autoproduction, changement organisationnel
Green renovation, cooperation, participation, self-production (DIY), organizational change

mise à jour février 2020/update february 2020

Imprimer