Coordonnées/Contact Information
Bureau/Office : Bureau principal C342 (bureau secondaire C435)
Etage/Floor : 3ème et 4ème étage
Courriel / Email : melanie-morgane.biencourt@univ-tlse2.fr

THESE en Ergonomie

 Thèse en cours/Ph.D.Thesis depuis 2019

Titre provisoire « Concevoir des outils d’Actimétrie pour un Travail et des Usages Raisonnés »/« Designing actimetry tools for work and reasoned uses »
En savoir plus

Résumé/Abstract

 Le développement de nouvelles technologies informatiques de traitement des images et d’actimétrie rend très probable l’acquisition et l’exploitation de nouvelles données sur l’activité de travail dans les futurs systèmes de production. Par le simple usage de caméra, cette nouvelle technologie offre des perspectives de nouveaux outils de pilotage et de prise en compte des risques professionnels. Si ces outils sont encore à un stade expérimental en recherche et développement, certains industriels se préparent à leur introduction et cherchent à proposer de nouveaux outils de rationalisation et d’optimisation des modalités de production qui engagent directement les conditions de travail physiques et mentales des salariés concernés. La prise en compte des opérateurs dans la conception de ces futurs systèmes est un enjeu majeur pour que le monde du travail de demain arrive à produire dans une perspective durable préservant et développant la santé au travail. En effet, cette technologie comporte des risques de contrôle de l’activité humaine qui peuvent aller à l’encontre de la conception de situations adaptées à l’activité des personnes. La collaboration entre recherche informatique et recherche ergonomique offre des perspectives pour un développement associant progrès technologique, social, humain et organisationnel, et où l’évolution technologique intègrerait les enjeux de santé au travail et d’organisation des systèmes de production.

Le travail de recherche proposé concerne la réalisation d’une thèse d’ergonomie dans le cadre d’une recherche pluridisciplinaire. Le travail réalisé en commun avec un doctorant en thèse informatique CIFRE a permis le développement d’un prototype actuellement en phase de test. Le projet présenté vise à poursuivre ce premier travail de recherche scientifique, technique et ergonomique. Il s’agit d’éliminer les risques sociaux et humains que comportent ces nouvelles technologies, au profit d’un développement raisonné de ces outils d’actimétrie. Au-delà, l’objectif est de concevoir des situations de travail et d’usage capacitantes et durables du point de vue de l’activité des acteurs du système.

The development of new computer technologies for image processing and actimetry makes it very likely to acquire and exploit new data on work activity in future production systems. By the simple use of video camera, this new technology offers perspectives of new tools of management and taking into account of the professional risks. While these tools are still at an experimental stage in research and development, some manufacturers are preparing for their introduction and are seeking to propose new tools for rationalizing and optimizing production methods that directly engage the physical and mental working conditions of employees. Taking into account the operators in the design of these future systems is a major challenge for tomorrow’s working place to produce in a sustainable perspective preserving and developing health at work. Indeed, this technology carries risks of control of the human activity which can go against the conception of situations adapted to the activity of the people. The collaboration between computer research and ergonomic research offers perspectives for a development associating technological, social, human and organizational progress, and where the technological evolution integrates the issues of health at work and organization of production systems.

The research work proposed concerns the realization of an ergonomics thesis as part of a multidisciplinary research. It is about setting up a collaboration between two complementary theses. One is currently in computer science on a CIFRE grant, and the other in ergonomics is the subject of this project. Beyond these two PhDs, the project is based on a group of teachers-researchers members of committed laboratories and who wish to strengthen a first collaboration that served as a basis for the submitted project. The joint work allowed the development of a prototype currently in test phase. The project presented aims to continue this first work of scientific, technical and ergonomic research. It is a question of eliminating the social and human risks that these new technologies comprise, in favor of a reasoned development of these tools of actimetry. Beyond this, the objective is to design work and usage situations that are both capable and sustainable from the point of view of the activity of the actors in the system.

Directeur de thèse/Ph.D. Supervisor : Béatrice Barthe, CLLE
Co-directrice : Irène Gaillard, CERTOP

Financement de la thèse/ Ph.D. thesis funded :
50% Université Toulouse 2 – 50% la Région Occitanie

Mots-clés/Keywords
Actimétrie, analyse de l’activité, organisation du travail
Actimetry, analysis of activity, work organization

{mise à jour Novembre 2019 /update November 2019}

Imprimer