Marie-Cécile AMAT

Courriel/Email : marie-cecile.amat@univ-tlse2.fr

Axe de recherche : PUMA

Thèse de Sociologie en cours/Ph.D. Sociology Thesis (depuis 2020),

Titre provisoire

Les effets d’un instrument d’action publique : les visites scolaires d’Auschwitz-Birkenau
The effects of an instrument of public action : school field trips to Auschwitz-Birkenau

Résumé/Abstract

Depuis 1988, les visites scolaires vers le musée-mémorial d’Auschwitz-Birkenau se sont fortement développées et banalisées. La réponse publique aux difficultés à laquelle la société française est exposée aujourd’hui, conduit d’autant plus les pouvoirs publics à soutenir et encourager ces visites. Le propos de cette thèse consiste à étudier les effets de cet instrument d’action publique mémorielle.

Il sera question d’interroger la croyance politique selon laquelle ce camp de la mort est un « sanctuaire civique » qui permet d’instruire les jeunes et les conduit à tirer des leçons du passé pour devenir des futurs citoyens plus avertis des risques de l’antisémitisme, du racisme et des discriminations. Les promoteurs de ce dispositif ne confondent-ils pas trop facilement les intentions qu’ils prêtent aux visites et leurs effets réels ? Plus précisément, il s’agit de déconstruire le postulat mécaniste qui suppose que la visite scolaire d’Auschwitz-Birkenau produit immuablement des effets. Je soutiens que si des effets se produisent, ils ne se manifestent pas de manière uniforme sur l’ensemble des lycéens-visiteurs. Des variations existent et mon propos sera de les identifier.

Mon intérêt pour la réception d’une politique publique par ses destinataires, autrement dit les élèves, sera au centre de mes investigations pour comprendre et mesurer l’apport de cette visite scolaire sur le plan des connaissances, sur celui des représentations, des valeurs et opinions.

Les différentes investigations menées aussi bien qualitatives que quantitatives, examineront l’incidence d’un instrument d’éducation qui sert le projet politique d’utiliser la mémoire pour rendre la société plus instruite, plus tolérante et plus inclusive.

  • Since 1988, school visits to the Auschwitz-Birkenau memorial museum have been strongly developed and trivialized. The public response to the difficulties to which French society is exposed today leads the public authorities to support and encourage these visits. The purpose of this thesis is to study the effects of this instrument of public action. 
  • It will be a question of to interrogate the political belief that this death camp is a « civic sanctuary » that allows young people to be educated and leads them to learn lessons from the past in order to become future citizens more aware of the risks of antisemitism, racism and discrimination. Don’t the promoters of this device confuse too easily the intentions they ascribe to the visits and their real effects? More precisely, it is a question of deconstructing the mechanistic postulate that assumes that the school visit to Auschwitz-Birkenau produces immutable effects. I argue that if effects do occur, they do not manifest themselves in a uniform manner on all of the visiting students. Variations do exist and my purpose will be to identify them.
  • My interest in the receiving of a public policy by its addressees, in other words the students, will be at the center of my investigations to understand and measure the contribution of this school visit in terms of knowledge, representations, values and opinions.
  • The various investigations, both qualitative and quantitative, will examine the impact of an educational instrument that serves the political project of using memory to make society more educated, more tolerant and more inclusive.

Directeur de thèse/Ph.D. Supervisor : Ygal FIJALKOW, MCF Albi INU Champollion

Financement de la thèse/ Ph.D. thesis funded : CDU – Contrat doctoral Unique

Mots-clés/Keywords
Action publique – politique publique mémorielle – visites scolaires – mémoire – histoire, éducation – transmission – Shoah – antisémitisme –  Auschwitz-Birkenau – musée mémorial

  • Public action – memory public policy – school field trips – history – education – transmission – Holocaust – antisemitism – Auschwitz-Birkenau – memorial museum

mise à jour octobre 2020/update october 2020

Imprimer