328_FIJALKOW.jpgEditeur : Presses Universitaires du Mirail, Coll. Socio-logiques,

Parution avril 2006,

309 p.,

prix : 24€,

ISBN 2-85816-832-6


Cet ouvrage, fruit d’une recherche sociologique approfondie, s’interroge sur les mutations en cours chez les usagers de France Télécom : en quoi l’ouverture à la concurrence, la déréglementation, la privatisation et la commercialisation de l’offre de l’opérateur public de téléphonie apportent-elles des réponses adaptées à ceux que l’on présente désormais comme des consommateurs ?
L’enquête ici menée révèle des réponses moins simples qu’il n’y paraît. Elle montre que les changements qui se produisent ne se résument pas à une simple substitution du consommateur à l’usager : s’il est vrai que des exigences économiques sont désormais formulées, la notion de service public est cependant loin d’être dépassée.
Dans un contexte où il n’est question que d’ouverture à la concurrence, cette étude sur le cas particulier de France Télécom apparaît comme une contribution importante à une réflexion globale sur le devenir des services publics français.

Imprimer