Titre « Action publique et pratiques scientifiques.
Interactions autour d’un projet de recherche européen.»

Aurélie TRICOIRE

Thèse de doctorat en sociologie

Co-Directeurs de thèse :
Catherine PARADEISE, LATTS-TIO & Daniel FILÂTRE, CERTOP

Financement : bourse CIFRE (2004-2007) avec Technopolis France

Soutenance de thèse le 25 novembre 2008, Toulouse

en savoir plus

JURY

Franck Cochoy, Professeur des universités (Président)

Bastiaan de Laat, Évaluateur (Encadrant CIFRE)

Daniel Filâtre, Professeur des universités (Co-directeur)

Christine Musselin, Directrice de recherche (Rapporteur)

Catherine Paradeise, Professeur des universités (Co-directrice)

Dominique Vinck, Professeur des universités (Rapporteur)

Résumé :

Cette thèse répond à la double question de savoir, d’une part, de quelle manière un dispositif d’action publique communautaire, le Programme-Cadre de Recherche et Développement Technologique (PCRDT), modifie, lors de sa mise en œuvre les pratiques scientifiques et, d’autre part, comment les bénéficiaires de cette politique, c’est-à-dire les chercheurs européens, influencent son contenu.

Cela revient à se demander par quels processus un projet de recherche communautaire se concrétise.

Pour répondre, une étude monographique du projet de recherche EA-Biofilms financé par le 6e PCRDT, a été menée grâce à la réalisation d’entretiens semi-directifs, de recherche documentaire, de collecte de courriers électroniques et d’observations participantes.

Le plan adopté suit la chronologie du projet.

L’émergence de celui-ci est cadrée, très en amont, par la construction politique du PCRDT (Chapitre 1) et des critères d’allocation des ressources financières qui lui sont associées (Chapitre 2). La cristallisation de la coopération s’observe d’abord autour d’un objet fédérateur pour les scientifiques (Chapitre 3), puis autour d’un contrat entre administration communautaire et consortium de recherche (Chapitre 4).

Le déroulement du projet obéit ensuite à des dispositifs de coopération qui en permettent le pilotage (Chapitre 5) et structurent la coordination du travail (Chapitre 6). Les différents ajustements qui rendent possible la réalisation d’un projet de recherche communautaire sont donc structurés autour de dispositifs – de sélection, de qualité, de garantie – et d’objets – scientifiques, contractuels, techniques – qui facilitent tout en les façonnant les interactions entre les acteurs.

Mots-clefs :

action publique, pratiques scientifiques, Europe, dispositifs, programme-cadre de recherche et développement technologique (PCRDT)
Aurelie_Tricoire_Prix-MSHST2009web.jpg

Prix de thèse de la MSHS-T 2009

Le Conseil Scientifique de la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Toulouse (MSHS-T) a attribué le Prix de thèse 2009 de la MSHS-T à Aurélie Tricoire. La cérémonie de remise du prix a eu lieu le 4 juin.

Imprimer