Conférences-débats « Alimentation Santé » :

  • Jean-Pierre POULAIN « La controverse scientifique », 19 mai 2011, Paris,
    organisée par l’Association de préfiguration de la Fondation Alimentation et Santé. Carte-réponse
  • Marie ETIEN « Alimentation et pratiques alimentaires », 23 mai 2011 à 13h – au Café Bleu (Toulouse – métro Université Toulouse II – Le Mirail) dans le cadre des Cafés Savoirs organisés par l’UTM.
  • Poulain J.-P., Conférence « L’obésité : un objet pour les sciences sociales. », 4 février 2010, Section de sociologie de l’ENS de Lyon.

    A visionner sur le site des Sciences Economiques et Sociales, EDUSCOL, ENS Lyon.


Vendredi 1er avril 2011 9h30-12h30

«L’alimentation en question.» Rencontre des équipes TRAME-TAS

 Lieu : UTM, Maison de la Recherche, C601


Conférence Claire LAMINE, sociologue, INRA Ecodéveloppement, Avignon.

« L’apport de la sociologie pragmatique aux analyses
des transitions des systèmes agri-alimentaires. »

 Discutante : Sandrine BARREY, MCF Sociologie, UTM, CERTOP UMR5044 CNRS

 Date : Lundi 28 mars 2011 – 13h30- 16h

 Lieu : UTM, Maison de la Recherche, D31

 Résumé :

Tentative très exploratoire d’articulation de mes travaux de thèse et de mes travaux plus récents, cette communication traitera des liens entre les changements dans les systèmes agri-alimentaires* et les évolutions des régimes alimentaires. Les premiers seront abordés sous l’angle des théories des transitions dans les régimes socio-techniques (voir par exemple Geels et Schot, 2007), et les secondes à partir d’une approche compréhensive des pratiques alimentaires (relevant de la sociologie de l’alimentation). Le pari est que le cadre théorique général et certains concepts et objets de la sociologie pragmatique (comme ceux de prise et de controverse) peuvent contribuer à relier ces lectures d’un côté très macro, de l’autre très micro, et de construire un cadre d’analyse de ces transitions. L’enjeu est surtout d’ouvrir une discussion dans le cadre de ce séminaire, sur le caractère heuristique de ces différents cadres interprétatifs.

*Défini comme englobant les filières de production, de transformation, de distribution (ce qu’on appelle d’ordinaire le secteur « agro-alimentaire »), mais aussi les acteurs et institutions l’environnant (recherche, conseil, politiques publiques, société civile notamment).

 Claire LAMINE, Sociologue, INRA Ecodéveloppement, Avignon.
Auteur d’une thèse de sociologie (EHESS) sur les mangeurs bio « intermittents »,elle travaille depuis une dizaine d’années sur l’alimentation et l’agriculture biologique ainsi que sur les systèmes alternatifs mettant en lien producteurs et consommateurs. Au-delà de la bio, elle se consacre aujourd’hui plus largement aux transitions vers des systèmes agricoles et agri-alimentaires plus écologiques.

 Conférence co-organisée par : le Département CETIA de l’UTM et l’unité CERTOP – Axe 3 Environnement, Alimentation, Santé, Tourisme


Séminaire doctoral vendredi 18 mars 2011

Présentation des travaux des doctorants du pôle TAS.

 Horaire : 9h – 13h

 Lieu : UTM, Maison de la Recherche, D31


Séminaire du pôle TAS du 21 janvier 2011

9h00-16h00, salle C601, Maison de la Recherche, Université de Toulouse-Le Mirail


Séminaire Jeudi 16 décembre 2010, 10h-17h

Lieu : MDR salle C438


Séminaire Vendredi 21 janvier 2011, 9h-16h

Lieu : MDR salle C601


Séminaire Jeudi 23 septembre 2010, 9h-16h

Intervenante : Elise MOGNARD, doctorante en sociologie, pôle TAS du CERTOP

« Les trois traditions du foie gras dans la gastronomie française»

Déclaré en janvier 2006 « patrimoine gastronomique et culturel français » par l’article
L. 654-27-1, la production de foie gras fait l’objet de controverses par rapport aux
préoccupations concernant le bien-être animal. Ce contexte nous invite à nous questionner
sur le processus de patrimonialisation du foie gras en France. Comment, à l’échelle
socio-historique, peut-on retracer la patrimonialisation du foie gras ? Cette
contribution est bâtie dans une perspective socio-historique. Nous nous proposons de
souligner quelques éléments de la construction sociale du foie gras dans la gastronomie
française. Nous cherchons notamment à relever des indices de son inscription dans trois
traditions à partir d une revue de littérature historique (histoire de l’alimentation, de
la gastronomie, du tourisme, des entreprises, des techniques).

Lieu : UTM, Maison de la Recherche, 4ème étage, salle C438

Contact : Olivier Lepiller


Séminaire Mercredi 27 octobre 2010, 9h-15h30

Lieu : MDR salle C438


Séminaire Jeudi 16 décembre 2010, 10h-17h

Lieu : MDR salle C438

 Tristan Fournier : première version d’un papier à soumettre, présentation en français

Discutante: Élise Mognard

 Olivier Lepiller : travail en cours

 Frédéric Zancanaro : Compte-rendu de Péquignot Bruno, 2009, Sociologie des arts. Domaines et approches, Paris, A. Colin.

 Méthodologie : Marie Etien, Présentation et discussion d’un récent travail de terrain


Séminaire Vendredi 21 janvier 2010, 9h-16h

Lieu : MDR salle C601


Contact logistique : Michèle Perreaux



Imprimer