• « Capacité de charge touristique du Parc national de Port-Cros », 2017 / Carrying capacity in Port-Cros National Park, 2017

 

Après avoir étudié la fréquentation des îles d’Hyères en 2003, puis géré un Observatoire de la fréquentation touristique (« Bountîles ») pendant dix ans, le Parc national de Port-Cros oriente ses efforts sur la question de la capacité de charge comme condition nécessaire à la conservation du caractère des cœurs de parc.

La mise en place du dispositif de gestion des capacités de charge est confiée à Vincent Vlès. Le contrat de recherche débute le 1er juillet 2017 et vise, pendant un an, à déterminer des lieux de saturation de la fréquentation de Porquerolles-Port Cros en haute saison ; à recenser les impacts pour les écosystèmes (biotopes et biocénoses), en lien avec les scientifiques du CS et le personnel du Parc ; à déterminer des seuils de fréquentation touristique à ne pas dépasser pour chaque point de mesure ; à évaluer la satisfaction des visiteurs en période de saturation d’une part et de basse saison d’autre part ; à trouver des relais parmi les acteurs économiques et sociaux (habitants, visiteurs, commerçants, élus, protecteurs de la nature, etc.) permettant d’indiquer au Parc, en temps réel, les périodes de saturation ; à inventer un système simple informatisé de surveillance des flux à partir de ces points et de ces indicateurs (cette mission de synthèse faisant l’objet d’un atelier des Master 2 TIC appliquées au développement des territoires touristiques de l’Isthia, site de Foix).

Contact CERTOP : vincent.vles@univ-tlse2.fr


  • Projet Accept’Biogaz

Le projet vise à favoriser le développement économique de la filière biogaz, qui est une énergie renouvelable pouvant contribuer à l’économie circulaire. L’enjeu est d’identifier les contraintes sociétales et de repérer les leviers susceptibles de faciliter le développement des projets de méthanisation via une application web.

Le projet de recherche porte sur la concertation publique autour de projets d’implantation d’usines de méthanisation sur le territoire de Tarn et Dadou.

Financement : ADEME et Région Occitanie
Porteurs : CERTOP et Acceptables Avenirs (start-up toulousaine)
Contact : Marie-Gabrielle Suraudmarie-gabrielle.suraud@iut-tlse3.fr


La recherche vise à analyser les conditions de la mise en œuvre de la transition écologique sur le territoire Midi-Pyrénées à travers la dynamique des agricultures urbaines. Une plateforme pluridisciplinaire « Recherche-Enseignement » participative est développée pour favoriser des synergies entre les différents acteurs impliqués (élus, associations, chercheurs, citoyens, jardiniers…). Il s’agit d’observer la montée en capacités des acteurs de réaliser des projets socio-scientifiques concertés, d’implication de la société civile sur les nombreux enjeux des agricultures urbaines durables (alimentation saine, circuits courts, lien social, sensibilisation à l’environnement, renouvellement de la question agricole, etc.).

Contacts : Camille Dumat et Liliane Sochaki


  • SMART’ISLE « Stratégie territoriale de résilience énergétique sur le territoire de l’Ile d’Yeu »

La recherche vise à analyser les conditions de la mise en œuvre de la transition écologique sur un territoire insulaire extrêmement dépendant au niveau énergétique : le territoire de l’Ile d’Yeu. Il s’agit d’observer la montée en capacités d’implication de la société civile sur les enjeux énergie-climat, sachant que l’Ile fait à la fois l’objet du déploiement des compteurs « intelligents » et de l’installation d’un parc éolien off-shore ; deux politiques qui tendent à fracturer le territoire local.

Financement : ERDF, SYDEV, Mines de Nantes
Contact : Marie-Christine Zélem – zelem@univ-tlse2.fr


Programmes de recherche Axe TERNOV (passés)