Lancé au 1er janvier 2017 pour une durée de 4 ans, ce LIA conclu entre la France et la Malaisie associe le CNRS et l’Université Toulouse – Jean Jaurès (Institut Supérieur du Tourisme de l’Hôtellerie et de l’Alimentation – ISTHIA) avec la Taylor’s University de Kuala-Lumpur (Malaisie).

logo-LIA-web-2.jpg

Il est codirigé par Jean-Pierre POULAIN, sociologue au Centre d’Étude et de Recherche, Travail, Organisation, Pouvoir (CERTOP – UMR5044 CNRS) et Mohamed Ismail NOOR, nutritionniste au Cluster for Research Initiative in Food, Nutrition and Public Health (CRI-FNH – Malaysia) et membre du Center for Research and Innovation in Tourism and Food Studies (CRiT).


En savoir plus sur l’inauguration du LIA le 20 octobre 2016 à la Taylor’s University, Kuala Lumpur


Ces laboratoires de recherche mettent en commun leurs ressources humaines et matérielles pour réaliser un projet scientifique visant à étudier les liens entre l’alimentation et la santé dans une perspective de comparaison euro-asiatique. Deux lignes de recherche sont à l’ordre du jour : un réseau de « baromètres de l’alimentation » et des plateformes d’étude expérimentale des comportements alimentaires, implantées à Toulouse et à Kuala Lumpur.

Les « baromètres de l’alimentation » produisent, à l’échelle des populations nationales, des données relatives aux contextes socio-culturels des pratiques alimentaires et à leurs évolutions. Ces éléments sont notamment utiles aux secteurs de l’économie et de la santé publique. Il s’agira d’analyser les effets conjugués des facteurs sociaux – tels que le statut social, le niveau d’éducation, le genre, la génération, la taille du foyer et l’urbanisation – et des cultures ethniques et religieuses sur l’alimentation et la santé. Les corrélations entre les modes de vie, ces facteurs sociaux et les caractéristiques corporelles (comme le surpoids et l’obésité) seront tout particulièrement étudiées.

Les plateformes expérimentales explorent les comportements alimentaires à l’échelle des individus et des petits groupes. Elles utilisent des outils d’observation et de captation automatiques. Ces outils permettent d’enrichir l’analyse des pratiques alimentaires en s’appuyant sur de nouveaux types de données empiriques comme la reconnaissance faciale des émotions gustatives et les interactions sociales.

Après plusieurs années de collaboration pédagogique et scientifique, la création de ce laboratoire international associé marque la montée en puissance de ce partenariat et des recherches scientifiques qui y sont menées. Elle prolonge et amplifie le travail développé dans le cadre de la chaire « Food Studies : Food, Cultures and Health » du Taylor’s Toulouse University Center (TTUC).


Les partenaires également impliqués dans ce LIA sont :

côté français : l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT), le Centre Intégré de l’Obésité de Toulouse, la Chaire Unesco « Alimentations du monde » SupAgro Montpellier

côté malaisien : l’Université des Sciences de Malaisie (Penang), l’Université Nationale de Malaisie (Département de nutrition), l’Université des Nations Unies (Kuala Lumpur).


Contacts scientifiques :

Jean-Pierre Poulain, Directeur de l’ISTHIA (UT2J) et de l’axe « Santé et Alimentation » du CERTOP (UMR5044 CNRS), poulain@univ-tlse2.fr – tél : 05-61-50-40-99

Marie-Gabrielle Suraud, Directrice du CERTOP (UMR5044 CNRS), marie-gabrielle.suraud@iut-tlse3.fr – tél : 05-61-50-37-54


mise à jour janvier 2017

Imprimer