Coordonnées

Tél. : 06.29.97.05.68

Courriel : apernet@univ-tlse2.fr

Activités de recherche

Le travail de thèse porte sur la participation des patients à la sécurité des soins en radiothérapie. L’étude se situe au croisement de deux grands axes concernés par la nouvelle gouvernance en santé : la sécurité des soins et la participation des usagers-citoyens aux décisions relatives à leur santé. La participation des patients à la sécurité de leurs propres soins, peut être définie comme les actions mises en œuvre par les patients pour réduire la probabilité d’erreurs médicales et/ou pour atténuer les effets des erreurs lorsqu’elles surviennent effectivement.

Cette étude est réalisée dans le cadre d’un projet de recherche de 3 ans, financé par l’Institut National du Cancer (INCa) et intitulé EMPATHY (EMpowering PATtient in Healthcare Safety).

Les résultats permettront 1) de comprendre la façon dont les patients atteints de cancer appréhendent la sécurité des soins, et leur volonté respective de participer à la sécurité des soins, 2) de comprendre les facteurs organisationnels, sociaux et personnels qui facilitent ou empêchent la participation des patients à la sécurité des soins, 3) de développer des recommandations spécifiant quand et comment impliquer les patients.

Les objectifs à long terme sont d’améliorer la sécurité des patients en développant une gestion plus participative, d’améliorer la satisfaction des patients au travers d’une plus grande implication et de réduire les coûts associés aux événements indésirables. La participation est ainsi un moyen de développer une culture de sécurité axée sur la coopération soignant/soigné, d’améliorer la satisfaction des citoyens/usagers, de réduire les coûts associés aux événements indésirables et d’aller vers une gestion plus participative des systèmes de santé. Cependant, ce ne peut être une condition que l’institution exige du patient : cela doit être perçu comme une possibilité, un plus grand degré de liberté laissé à ce dernier. Ça ne doit être en aucun cas une responsabilité exigée au patient.

L’étude réalisée durant le Master 2 Recherche en Ergonomie est une analyse préalable du travail de thèse et a été financée par l’Association pour la Recherche sur le Cancer (ARC).

Le Master 1 de Psychologie option Psychologie du travail et des organisations et Ergonomie porte sur l’activité de travail de personnel soignant en horaires atypiques : le travail de nuit en 12h. L’objectif de cette étude est de mettre en évidence les facteurs biologiques, organisationnels et fonctionnels qui favorisent la mise en place de régulations collectives et individuelles mais également de stratégies de gestion de la vigilance et de stratégies de prudence. Des études ont pu montrer que l’état fonctionnel de l’opérateur varie au cours de la nuit et qu’il serait à l’origine de régulations et stratégies permettent de faire face aux exigences des tâches et de pallier à la baisse de vigilance. Les résultats montrent que l’état physiologique (le niveau de vigilance), les nuits consécutives (la 1ère et la 3ème nuit consécutives) sont des facteurs qui viennent moduler l’activité des soignants, par la mise en place de régulations collectives, individuelles, de stratégies de gestion de la vigilance et de stratégies de prudence.

Mots-clés : Etablissements de santé – sécurité des soins – participation des patients à la sécurité des soins.

Responsabilités pédagogiques et enseignements

Septembre 2010 et 2011 :

Interventions à l’Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris 15ème, lors d’une formation de l’Ecole de Formation Européenne en Cancérologie (EFEC), intitulée : « Gestion des risques en radiothérapie ».

Années 2011-2012 & 2012-2013 :

Enseignement à l’IPST-Cnam cours d’ergonomie :

  • ERG 135 : Analyse de l’activité : modèles, méthodes et techniques – 1
  • ERG 136 : Analyse de l’activité : modèles, méthodes et techniques – 2

Publications

Articles de revues

Pernet, A., Mollo, V. & Giraud, P. (2012). La participation des patients à la sécurité des soins en radiothérapie : une réalité à développer. Bulletin du Cancer, 99 : 581-7.

Mollo, V., Pernet, A., Moutel, G., Giraud, N. & Giraud, P. (2011). Le patient peut-il et doit-il participer à la gestion des risques en radiothérapie ? Cancer/radiothérapie, 15(3), 176-181.

Communications dans des congrès

Pernet, A. & Mollo, V. (2012). Les nouvelles dimensions du soin. L’impact sur le métier de soignant et sur la relation soignant-soigné. Communication au 47ème congrès de la SELF, « L’ergonomie à la croisée des risques », 14-16 septembre 2011, Paris, France.

Pernet, A. & Mollo, V. (2011). Les patients acteurs de la sécurité des soins. Exemple de la radiothérapie. Communication au 46ème congrès de la SELF, « Innovation & Travail. Sens et valeurs du changement », 14-16 septembre 2011, Paris, France.

Pernet, A. & Mollo, V. (2011). Patient participation to patient safety in radiotherapy: Reality or Necessity? Healthcare systems Ergonomics and Patient Safety (HEPS) International Conference: “An alliance between professionals and citizens for patient safety and quality of life”, June 22-24, 2011,Oviedo, Spain.

Mollo, V., Pernet, A. & Giraud, P. (2010). La participation des patients à la sécurité des soins. Etude de la contribution des patients à la gestion des risques en radiothérapie. Communication au XXXXV° congrès de la SELF, « Fiabilité, adaptation et résilience », 13-15 septembre 2010, Liège, Belgique.

Pernet, A. & Mollo, V. (2010). Co-construire la sécurité des soins. La participation des patients à la gestion des risques en radiothérapie. Communication au colloque Communication – Systèmes, Interactions, Santé (C-SIS), « Patient, personne, citoyen, client… usager ? Places, rôles et figures mouvantes dans le champ de la santé : Analyses et perspectives critiques », 25-26 mai 2010, Lille.

Pernet, A., Mollo, V. & Giraud, P. (2010). Quelle pourrait être la place du patient dans la gestion des risques en radiothérapie ? Poster présenté au congrès de la Société Française de Radiothérapie Oncologique (SFRO), 5-8 octobre 2010, Paris.

Mémoires

Pernet, A. (2010). Co-construire la sécurité des soins : La participation des patients à la sécurité des soins en radiothérapie. Mémoire de Master Sciences du Travail et de la Société, mention Ergonomie, spécialité Recherche. Cnam, Paris.

Pernet, A. (2009). Comment faire face à la baisse de vigilance occasionnée par le travail de nuit en 12h et les nuits consécutives ? Stratégies et régulations chez le personnel soignant d’un service de chirurgie digestive. Mémoire de Master 1 option Ergonomie, Université de Toulouse 2 Le Mirail.

Réseaux et associations scientifiques

Membre du Réseaux des Jeunes Chercheurs en Ergonomie (RJCE)

Formation et titres universitaire

2010-2013 : Thèse pour le doctorat en Ergonomie « Coproduire un soin sûr et efficace : le développement des capabilités des patients en radiothérapie » – sous la direction de Vanina Mollo et Pierre Falzon – Laboratoire d’Ergonomie du Cnam, Paris – soutenue le 20 décembre 2013

2010 : Master 2 Recherche d’Ergonomie sous la direction de Vanina Mollo – CNAM Paris « Co-construire la sécurité des soins : La participation des patients à la sécurité des soins en radiothérapie ».

2009 : Master 1 de Psychologie option Psychologie du travail et des organisations et Ergonomie sous la direction de Béatrice Barthe – Université Toulouse2 « Comment faire face à la baisse de vigilance occasionnée par le travail de nuit en 12h et les nuits consécutives ? Stratégies et régulations chez le personnel soignant d’un service de chirurgie digestive ».

2008: Licence de Psychologie option Ergonomie et Psychologie sociale-Université Toulouse2.

mise à jour janvier 2014