Coordonnées/Contact Information

Etage/Floor 2e Bureau/Office B217

Courriel/Email renaud.nougarol@univ-tlse2.fr


Thèmes de recherche

Sociologie de l’action publique, sociologie de l’innovation, sociologie du changement, sociologie du travail et des organisations, sociologie des déchets.

Sociology of public action, sociology of innovation, sociology of change, sociology of work and organizations, sociology of waste

Mots-clés/Keywords

Déchets, tarification incitative, instrument d’action publique, changement organisationnel

Waste, incentive pricing, instrument of public policy, organizational change


Thèse/Thesis

  • Depuis 2012

La thèse a pour vocation d’étudier la mise en place de la Tarification Incitative (TI) pour les déchets ménagers en France. Les études actuelles concernant la TI l’abordent principalement sous le prisme des sciences économiques ou prennent la forme de retours d’expériences basés essentiellement sur des indicateurs de collecte. Nous proposons une approche sociologique qui place le terrain d’enquête au sein des services « environnement » des collectivités en charge de son application et qui vise à identifier les modalités de réception/adoption de cette tarification.

Notre postulat central est que, pour mieux cerner les conditions de réussite/échec et de reproductibilité/transposabilité d’un instrument d’action publique, il importe de se rapprocher au plus près des acteurs à la fois moteurs et récepteurs des décisions d’application de l’instrument. Dans le cadre de la TI, ces acteurs sont des élus, ultimes décisionnaires, mais ce sont aussi et surtout des techniciens (responsables de services, chargés de mission, secrétaires, éboueurs, ambassadeurs du tri etc.). Nous centrons principalement notre analyse sur le second type d’acteurs car nous faisons l’hypothèse générale que la TI bouleverse en profondeur l’organisation et le travail des services « environnement ». Nous interrogeons les manières par lesquelles sont impactées les identités, les cultures, les sociabilités, les collaborations, les relations de service, les savoir-faire, les stratégies et les compétences existantes, mais également les rapports au déchet ainsi que les valeurs qui leur sont attribuées, valeurs qui constituent un élément central des dispositifs étudiés.
la suite

Financement

Doctorant ADEME (promotion 2012), cofinancé par GIRUS et Plastic Omnium Environnement.


Communications

« Facturer les déchets ménagers à la fréquence de leur collecte : quête de sens et effet de normalisation », Communication, Rencontre doctorants ADEME, Angers, le 4 février 2014.

« Tous acteurs pour changer les comportements », table ronde organisée par France Nature Environnement et Eco-Emballages, Toulouse, le 5 octobre 2013.

« La tarification incitative pour les déchets ménagers : quelles conditions d’adoption ? », Communication, Journées d’études doctorales « Nouvelles perspectives dans les recherches en sciences sociales sur l’environnement », Montpellier, 1 juillet 2013.

« La tarification incitative pour les déchets ménagers : quelle(s) appropriations locales ? », Poster de présentation, Rencontre doctorants ADEME, Angers, le 15 février 2013.

« Un sociologue chez les éboueurs ». Les mardis de la Socio, Département de Sociologie, Université de Toulouse le Mirail, le 20 novembre 2012.


Formation et titres universitaires/Training and Academic Qualifications

2012-2015 : Doctorat de Sociologie, en cours à l’université de Toulouse II – Le Mirail, sous la direction de Marie-Christine Zelem. (Doctorant ADEME, promotion 2012). Titre provisoire : « Analyse des conditions de l’adoption de la tarification incitative pour les déchets ménagers ».

2010-2011 : Master II Recherche de Sociologie à l’université de Toulouse II – Le Mirail, sous la direction de Marie-Christine Zelem (mention Bien). Titre du mémoire : « La tarification incitative pour les déchets ménagers. Etudes sur les modalités de réception d’un instrument d’action publique à l’échelle intercommunale » (mention Très Bien).

2009-2010 : Master II Professionnel d’Ingénierie des déchets à l’université du Maine (Le Mans) (Mention Assez Bien). Titre du mémoire/rapport de stage : « Stockage des déchets non dangereux et acceptabilité sociale. Etude socio-géographique » (mention Bien). Stage réalisé au sein du bureau d’études ECOGEOS.

2007-2009 : Master I de sociologie à l’université de Toulouse II – Le Mirail, sous la direction de Normand Filion (mention Bien). Titre du mémoire : « L’éboueur et la gestion du temps, entre risque(s) et organisations informelles du travail » (mention Très Bien).

2008-2009 : Licence d’Ethnologie/Anthropologie à l’université de Toulouse II – Le Mirail (mention Assez Bien).

2004-2007 : Licence bi-disciplinaire de Sociologie et d’Economie à l’université de Toulouse II Le Mirail (mention Assez Bien).

mise à jour février 2014/update february 2014