Titre : « Ressources patrimoniales culturelles et développement touristique »

LEMAITRE Mathieu

Directeur de thèse : Professeur François Vellas

Thèse de doctorat en économie sociale – soutenue en septembre 2015

Financement :

2010-2011 Emploi au Taylor’s College – Malaisie (dans le cadre du partenariat TTUC – Taylor’s Toulouse University centre)

Discipline :

Sciences humaines et sociales – économie sociale

Résumé :

Cette thèse étudie les mécanismes qui déterminent le succès des stratégies de développement touristique centrées sur le patrimoine culturel. La première partie revient sur la notion de patrimoine et les enjeux économiques liés à sa valorisation. Elle tente notamment d’identifier les liens entre la nature des ressources et leur place sur le marché. La seconde partie cherche à construire un cadre théorique apte à appréhender le caractère spécifique du patrimoine. Elle envisage son rôle sous l’angle des avantages absolus et différenciatifs, et s’intéresse à son processus d’activation. La troisième partie, par l’examen de la liste du patrimoine mondial, interroge le lien entre des ressources théoriquement exceptionnelles, leur valorisation par une stratégie de labellisation éprouvée (du moins dans le discours), et le statut d’attraction majeure. Des outils économétriques sont ensuite mobilisés afin d’étudier la contribution relative des caractéristiques de l’offre patrimoniale, sur les performances touristiques et socio-économiques des pseudo-cantons de Midi-Pyrénées. Bien que nos résultats montrent que la valeur culturelle des ressources détermine pour une large part leur potentiel, leur impact dépend surtout du contexte économique et des moyens déployés dans le cadre de leur mobilisation marchande. En outre, malgré le rôle central des labels dans les politiques de promotion, les tests n’apportent aucune preuve concluante d’un impact économique quantifiable leur étant associé. Ils peuvent, dans certains cas, jouer un rôle de catalyseur, mais ne sont que des leviers d’actions parmi d’autres, dont l’efficacité dépend largement du contexte et des modalités de leur usage.

Mots-clés : Patrimoine culturel, développement touristique, différenciation, label, patrimoine mondial de l’Unesco, Grands sites de Midi-Pyrénées


Title Cultural heritage resources and tourism development

Abstract

This thesis investigates the determinants of cultural heritage tourism development. Part one is devoted to the notion of heritage, as well as economic issues related to its valorisation. Part two provides a theoretical and conceptual framework that takes into account the specific nature of heritage, and addresses heritage market mechanisms through the notions of absolute and differentiative advantage. Special attention is also being paid to heritage activation process. In part three, this research questions the relationship between cultural resources of outstanding universal value, valorisation through a proven labelling strategy (or at least portrayed as such), and major tourist attraction status, through the analytical lens of UNESCO world heritage list. Econometric modelling is then employed to study the relative contribution of keys cultural heritage features upon tourism and socio-economic performance at the Midi-Pyrénées’ cantonal scale. Our results show that heritage’s potential impact on tourism development is strongly related to its own intrinsic cultural value. However, the real impact of heritage depends more on the way resources are being used, and on the economic environment in which these resources are being brought into the market. Even though labels hold a central position in tourism development policy, the tests we conducted do not provide any conclusive evidence of a quantifiable economic impact. Labelling strategies may act as a catalyst for tourism and economic development, yet expected benefits remain highly contingent upon the sites’ pre-labelling economic profile, as well as the nature of the interventions that accompanies designation.

Keywords Cultural heritage, tourism development, differentiation, label, Unesco world heritage, « Grands sites de Midi-Pyrénées »


Jury :

Xavier GREFFE, PU, Université Paris 1, Centre d’Economie de la Sorbonne (rapporteur)

Bernard PECQUEUR, PU, Université Joseph Fourier, Pacte, (rapporteur)

Vincent VLES, PU, Université Toulouse – Jean Jaurès, CERTOP

François VELLAS, PU, Université Toulouse – Capitole, CERTOP (directeur de thèse)

mise à jour 3 novembre 2015