LALANNE-LESTIEU Michèle (C.V.)

« Pour une sociologie des risques domestiques »

Habilitation à diriger des recherches, direction Gilbert de Terssac, décembre 2009


Jury :

Franck COCHOY, Professeur de sociologie à l’Université Toulouse II
Claude GILBERT, Directeur de recherche au CNRS, MSH-Alpes Grenoble
Nicky LE FEUVRE, Professeure de sociologie à l’université de Lausanne, Suisse
Martine MESPOULET, Professeure de sociologie à l’Université de Nantes
Gilbert de TERSSAC, Directeur de Recherche au CNRS, CERTOP-Université Toulouse II-Le Mirail


Résumé :

Les risques domestiques que nous étudions correspondent aux accidents qui ont lieu dans la sphère privée et à ceux qui sont dus à l’exposition à des substances chimiques dans l’habitat domestique. Cette recherche vise à poser les jalons d’une sociologie des risques domestiques, dont la sous-estimation constitue la règle (Partie 1). L’analyse des accidents de la vie domestique (responsables de 19 000 morts par an en France), tout comme l’analyse des dommages issus de l’exposition aux risques domestiques, montrent l’importance de ces dérèglements de la vie domestique (Partie 2). À l’appui d’une enquête auprès de plus de 1600 personnes (Partie 3), l’étude montre l’hypersensibilité des individus aux risques personnels « pour sa santé » et aux risques collectifs « pour l’environnement » du fait de l’utilisation de produits chimiques. Toutefois, elle montre aussi que ces dispositions sont limitées par la méconnaissance des dangers, pourtant signalés par les dispositifs d’étiquetage des produits. Pour autant, tous les dangers ne sont pas mentionnés sur l’étiquetage. L’information des consommateurs est donc incomplète. Enfin, la prise de conscience d’une certaine dangerosité de la vie domestique commence à être relayée par plusieurs catégories d’acteurs issus du milieu associatif et consumériste (Partie 4). Les politiques publiques nationales et européennes commencent à s’en saisir sous l’impulsion d’organisations internationales de promotion de la santé publique et de protection de l’environnement.

Mots-clés : Risques domestiques, accidents domestiques, exposition aux substances chimiques, pollution air intérieur, santé et environnement, étiquette des produits d’entretien ménager, information des consommateurs, santé publique.

 

Imprimer