Mieux comprendre comment ceux qui travaillent tentent de recomposer leur activité sous l’effet des évolutions macro, sociales en particulier.

Journée d’étude organisée dans le cadre des Journées « Travail » du CERTOP

Axe 1. Intelligence du travail


Présentation :

Les transformations majeures du travail dans nos sociétés depuis une trentaine d’année mettent particulièrement en exergue la question du travail relationnel comme dimension fortement mobilisée pour mener à bien son activité professionnelle.

Inscrit dans un renouvellement des modes de rationalisation de nature diverse (organisationnels, politiques, techniques et économiques) dans la plupart des secteurs d’activité, le travail relationnel mérite une attention particulière pour comprendre comment ceux qui travaillent tentent de recomposer leur activité sous l’effet de ces évolutions macro, sociales en particulier.

Cette journée d’étude cherchera donc à éclairer cette problématique à travers plusieurs questionnements et activités professionnelles.

Les interventions de la matinée donneront consistance au travail relationnel en cherchant à en définir les contours ainsi que la place qu’il occupe dans le champ de la formation. Ainsi, il sera pertinent de s’interroger sur ce que l’on entend par travail relationnel.

Peut-on stabiliser un ensemble de caractéristiques propres à cette dimension du travail (Lise Demailly) ? Dans le champ de la formation précisément, comment le travail relationnel se construit-il au regard des parcours de professionnalisation (processus formatifs et parcours biographiques) des étudiants formés aux métiers de l’intervention sociale (Corinne Saint-Martin et Christine Larroque) ?

Au sein des lycées professionnels, dans quelle mesure le travail enseignant convoque-t-il une activité relationnelle pour prendre en charge des classes qualifiées de difficiles et des jeunes qui ont vécu des situations d’échecs scolaires ? En quoi le genre est-il une donnée incontournable de la gestion de ces situations (Julie Jarty) ?

Les interventions de l’après-midi nous plongerons dans des milieux professionnels différents mais où le travail relationnel n’en est pas moins absent. Dans le milieu hospitalier, il s’agira de se demander comment le travail relationnel qui se joue entre soignants et patients participe de la construction même du soin, voire de sa co-construction.

Quelles sont les conditions organisationnelles favorables à cette co-production (Vanina Mollo et Anne Raspaud) ? L’activité relationnelle sera en dernier lieu examinée de manière comparative dans trois milieux professionnels (police, hôpital, pompes funèbres) où sera notamment mis en débat la question de la gestion des situations émotionnelles, et celle de l’élaboration, de l’apprentissage et de la transmission de compétences relationnelles au sein des collectifs de travail (Thomas Bonnet).

Nous terminerons cette riche journée d’étude par un débat sur ce que nous avons appris du travail relationnel.

Quelles tendances du travail relationnel nous montrent les différentes interventions ? Quelle place doit-on alors lui accorder dans le travail en général ? Le projet d’une série de journées « Travail » sur les trois prochaines années ? En somme, quelle mise en patrimoine possible sur ce que veut dire travailler ?


Programme :

8h45 : Accueil

9h00 : Ouverture, Marcelle Duc, Sociologue- Certop Toulouse

9h30-10h30 : Le travail relationnel, quelle définition, quels débats ?

Intervenante : Lise Demailly, Sociologue, CLERSE Lille

Pause

10h45-11H30 : Parcours de professionnalisation et travail relationnel

Intervenantes : Corinne Saint Martin, Sociologue Certop Toulouse et Christine Larroque, Formatrice Institut de Limeyrac Toulouse

11h30-12h15 : Quelle place prend le genre dans le travail relationnel enseignant ?

Intervenante : Julie Jarty, Sociologue-Certop Toulouse

12h30-13h45 Pause Déjeuner

14h-14h45 : Le travail relationnel : une co-production professionnel/patient ?

Intervenantes : Vanina Mollo, Ergonome Certop Toulouse, et Anne Raspaud, Ingénieur Ergonome, CHU Toulouse

14h45-15h30 : Le travail relationnel et le travail d’organisation : un apprentissage collectif du travail

Intervenant : Thomas Bonnet, Doctorant-Certop Toulouse

Pause

16h-17h : Découvertes, perplexités, mouvement tendanciel du travail relationnel et nos perspectives de travail

Intervenante : Lise Demailly, Sociologue, CLERSE Lille (20-30 mn)

Discussion avec l’ensemble des participants (30 mn)


Lieu : Université Toulouse – Jean Jaurès, Pavillon de la recherche, salle F422-423

Inscription : gratuite mais nécessaire, merci

Contact : Marcelle DUC, duc@univ-tlse2.fr


mise à jour 20 avril 2015

Imprimer