Le Réseau interdisciplinaire Evaluation-Formation-Emploi organise une nouvelle journée d’étude pour échanger et confronter les enjeux portés par les notions d’employabilité, de professionnalisation et leur association, avec toujours comme perspective de croiser les regards disciplinaires (sociologie, économie, psychologie du travail et des organisations, sciences de l’éducation). Un deuxième objectif sera de créer des synergies entre chercheurs de disciplines différentes sur cet objet.

Télécharger le programme de la Journée EFE 2017


La journée s’organisera autour de 2 axes de réflexion :

1 – Professionnalisation et employabilité : un amalgame ? Des recoupements ? Deux notions distinctes ?

A partir de la manière dont ces notions sont traitées dans les différentes disciplines, il s’agira de repérer les débats – idéologiques, théoriques et épistémologiques – auxquels elles donnent lieu.

Comment dans la littérature scientifique chacune de ces notions est-elle définie ? A quelles controverses donnent-elles lieu ?

Quelle est la ligne de partage entre ces deux notions ? Y a t-il confusion, amalgame, recoupements, juxtaposition ?

Quelles conceptions du rapport au travail et des rapports au marché du travail véhiculent ces deux notions ? Quelles valeurs entendent-elles promouvoir ? Comment traitent-elles la question des responsabilités (des individus, des organisations, des politiques publiques ?).
Y a-t-il finalement des consensus entre les disciplines sur la spécificité de ces notions ?

2 – Quelle(s) évaluation(s) de l’employabilité et de la professionnalisation ? Comment se pose la question de l’évaluation de ces notions ?

Comment sont évaluées la professionnalisation et l’employabilité ? Selon quelles postures, avec quels critères et pour quelle finalité ? Quels usages les acteurs – individuels et collectifs – font-ils de ces notions ? Comment les attentes en matière de professionnalisation et d’employabilité sont-elles perçues par les sujets ?

Quels sont les effets de l’injonction à la professionnalisation et à l’employabilité sur les parcours des individus ?
Sur ce questionnement les approches disciplinaires sont-elles irréductibles ?


Programme

Accueil des participants : 8h30 – 9h

9h – 9h15: Introduction de la journée – Catherine Béduwé (CRM), Catherine Soldano (CERTOP) et Sandrine Croity-Belz (LPS-DT)

Animateur de la journée : Philippe Lemistre (Céreq – Certop)

9h15 – 10h00: « L’employabilité des diplômés du supérieur à l’heure européenne », Catherine Soldano (CERTOP)

10h00 – 10h45 : « Entre représentation de la Professionnalisation et spécificités sémantiques des objets Travail, Emploi, Métier et Profession », Sabrina Labbé (EFTS)

10h45 – 11h00 : pause

11h00 – 11h45 : « Professionnalisation et employabilité : le regard de la psychologie sociale du travail et des organisations », Sandrine Croity-Belz et Christine Lagabrielle (LPS-DT)

11h45– 12h30 : « Promouvoir le développement des capacités des salariés à agir sur leur parcours professionnel : la responsabilité des entreprises en question », Josiane Véro (Céreq)

12h30 – 13h45 – pause déjeuner

13h45 – 14h30 : « Professionnalisation et employabilité : analyse des parcours d’étudiants en formation dans les métiers du social », Corinne Saint-Martin (CERTOP)

14h30– 15h15 : « Professionnalité et employabilité des étudiants », Catherine Béduwé (CRM) et Virginie Mora (Céreq)

15h15 – 16h00 : Synthèse des échanges : Florence Fondeville – (Erasme) & Jean François Giret (IREDU)


Lieu : Toulouse, Maison de la Recherche, Université Jean Jaurès, salle D29

Coordonnée par : Catherine Béduwé (CRM & CAR Céreq), Sandrine Croity-Belz (LPS-DT) & Catherine Soldano (CERTOP et CAR Céreq)

En partenariat avec les laboratoires : CERTOP, CRM, LPS-DT et le Céreq Centre régional associé


mise à jour 23 janvier 2017

Imprimer