avec la participation de Caroline DE HAAS, militante politique
Colloque-egelite-professionnelle-afficheweb.jpg

Télécharger le programme


Dans un contexte où les femmes représentent près de la moitié de la population active, l’objectif d’atteindre l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes semble relever d’un large consensus.

Pourtant, les inégalités professionnelles et salariales perdurent et se recomposent. Malgré un arsenal législatif et réglementaire qui s’est enrichi, le bilan de la négociation collective reste mince même s’il progresse. Seule une entreprise sur deux fournit un rapport de situation comparée permettant de constater les inégalités et seuls 18 % des accords traitent du thème de l’égalité. Leur contenu est par ailleurs souvent plus formel qu’opérationnel.
Comment s’explique cet écart entre le volontarisme affiché et une mise en œuvre aussi fastidieuse?

Qu’en est-il du «dialogue social» appelé à jouer un rôle renforcé pour faire progresser les conditions de mise en œuvre effective d’une politique d’égalité professionnelle ? Dans le registre de l’action publique, le dialogue social désigne l’ensemble des échanges, formels et informels, entre l’employeur et les représentant-e-s du personnel et repose sur une grande variété de dispositifs : information, consultation, négociation… Dans le registre de l’usage, c’est une notion controversée qui oscille entre la négation des divergences d’intérêts entre employeurs et salarié-e-s et la promotion de la démocratie en entreprise.

Sous cet angle, on se demandera plus particulièrement quelles sont les stratégies d’action des organisations syndicales et des institutions de représentation du personnel en matière d’égalité professionnelle, notamment dans les PME.

Comment se traduisent-elles dans l’ensemble des champs revendicatifs : organisation du travail, conditions de travail, formation, salaires… ?
Que disent-elles de la nature des relations professionnelles ? Dans quelles dynamiques et tensions contradictoires s’inscrivent ces stratégies syndicales, à la croisée des rapports de domination et d’exploitation ?

Ce colloque, fruit d’un partenariat entre l’Institut Régional du Travail de Midi-Pyrénées et l’équipe Sagesse du laboratoire CERTOP (UMR5044 CNRS) vise à débattre de ces questions à partir des résultats d’une recherche réalisée dans le cadre des territoires d’excellence de l’égalité professionnelle auprès d’équipes syndicales dans des entreprises de l’aide à domicile, de l’agroalimentaire et de la métallurgie. Il sera aussi l’occasion d’engager une réflexion critique sur l’approche consensuelle de l’égalité et d’interroger les liens entre égalité et émancipation.


Organisé par : Institut Régional du Travail Midi-Pyrénées (IRT),
Centre d’Etude et de Recherche Travail Organisation Pouvoir (CERTOP UMR5044 CNRS),

Avec le soutien de : Association Artémisia, FSE Union Européenne, Académie de Toulouse, Région Midi-Pyrénées, Préfecture Midi-Pyrénées

Illustrations : © Jean-Luc Boiré

Lieu : Université Toulouse – Jean Jaurès, Maison de la recherche, salle D29 – Comment venir ?

Contact logistique : irt@univ-tlse2.fr


Télécharger le programme du Colloque


mise à jour 22 octobre 2015

Imprimer