Courriel/Email : adrien.jahier@iut-tlse3.fr

Thèmes de recherche/Research Topics

protection de l’environnement, associations environnementales
environmental protection, environmental associations

Mots-clés/Keywords

Lobbying, communication, ONG, association, Union Européenne, changement climatique
Lobbying, communication, NGOs, Association, European Union, climate change

Thèse/Ph.D. Thesis

«Protéger l’environnement, mais à quel “prix” ? Analyse communicationnelle de l’activité des associations environnementales auprès de l’Union Européenne. Cas d’étude : la révision du Règlement (CE) N°842/2006 relatif à certains gaz à effet de serre fluorés»

« The « price » of protecting the environment – A communicative analysis of the activity of environmental associations with the European Union / Case-study : revision of regulation (EC) N°842/2006 on certain fluorinated greenhouse gases »

Directrice de thèse/Thesis supervisor : Marie-Gabrielle Suraud

Thèse soutenue en octobre 2016

Résumé/Abstract

Ce travail de recherche s’intéresse à l’activité des associations environnementales auprès de l’Union Européenne autour de l’atténuation du changement climatique. Par rapport à une littérature essentiellement issue de la science politique et de la sociologie qui traite du « lobbying », la présente thèse se démarque par une approche explicitement communicationnelle, dans un prolongement habermassien, à travers l’entrée conceptuelle d’ « activité communicationnelle stratégique ». Plus exactement, elle pose la question suivante : est-ce que cette activité communicationnelle stratégique des associations environnementales auprès de l’Union Européenne n’a pas tendance à affaiblir la protection environnementale qu’elles défendent ?

This research focuses on the activity of environmental associations working on climate mitigation policy in relation to the European Union institutions. In comparison to political science and sociological literature’s focus on « lobbying », this thesis is an extension of Habermas’ work in that it takes an explicitly communicative approach. In doing so, it posits the concept of « strategic communicative activity » and raises the following question : does this strategic communicative activity environmental associations direct toward the European Union’s political institutions actually weaken the environmental protection policies they seek to defend ?

mise à jour novembre 2016/update november 2016

Imprimer