« Taux de change et impact sur la demande touristique. » GHADBAN Socrat

Thèse de doctorat en économie sociale soutenue le vendredi 27 septembre 2013 à l’IUFM St Agne (ESPE), Toulouse sous la direction de François Vellas

Membres du jury :

François Vellas, Professeur en économie, Université Toulouse 1 Capitole, CERTOP (directeur de thèse)
Carlos Santos, Professeur, Université des Açores (rapporteur)
Erick Leroux, Maître de conférences en sciences de gestion, université Paris 13 Sorbonne (rapporteur)
Jean-Pierre Poulain, Professeur en sociologie, Université Toulouse II-Le Mirail, CERTOP

Résumé

Les fluctuations du taux de change ont des impacts sur tous les secteurs économiques surtout l’exportation, l’importation, le choix d’investissement, le pouvoir d’achat et sans doute le tourisme. Le tourisme et le taux de change sont très vulnérables à des facteurs exogènes d’où la complexité qui se pose au niveau de la gestion. Assurer un développement économique durable est devenu une préoccupation pour les États et les acteurs touristiques, d’où une autre complexité qui s’ajoute au secteur touristique.

Nos recherches ont montré un impact important du taux de change sur le tourisme notamment sur le développement économique de ce secteur. En appliquant un modèle économique qui est basé sur la compétitivité des prix touristiques, nous avons pu estimer qu’une appréciation de l’euro de 10% peut détériorer la balance touristique française d’environ 4 Milliards d’euros. De même, une étude sectorielle entre la Grèce et la Turquie a montré la compétitivité touristique de la Grèce malgré la crise. Finalement, le tourisme domestique reste le pilier dans n’importe quelle politique touristique nationale qui, en même temps, réduit la pression à la baisse sur la monnaie nationale.

Mots clés : Taux de change, tourisme, compétitivité, développement économique, modélisation économique.

Abstract

Exchange rate fluctuations have impacts on all the economic sectors mostly exports and imports, choice of investment, purchase power last but not least tourism. Tourism and exchange rate are very vulnerable to exogenous factors, hence the complexity that arises at the management level. Ensuring sustainable development became a priority for governments as well as for tourism businesses, thus, another complexity adds up for the tourism industry.

Our Studies have shown a notable impact of exchange rate on tourism, especially on the economic development of this sector. Applying an economic model based on tourism price competitiveness, we were able to estimate that an appreciation of 10% of the Euro could deteriorate the French tourism receipts by around 4 Billion Euros. On the other hand, a comparative study between Greece and Turkey showed price competitiveness on favor of Greece despite the economic crisis. Finally, the domestic tourism constitutes an essential pillar for any national tourism policy, at the same time, it prevents national currency deterioration.

Keywords: Exchange rate, tourism, competitiveness, economic development, economic modeling.

mise à jour 11 octobre 2013

Imprimer