Editions : La Découverte – Coll. Textes à l’appui Genre & Sexualité jpg_Folles-de-france-pour-le-we.jpg

parution : mars 2008, 336 p., prix : 22 €

ISBN 9782707152572

Préface : Michel BOZON

Résumé :

De Zaza Napoli à Priscilla, dans les bars du Marais ou à la Gay Pride, les folles font partie de notre paysage culturel. Exubérante et provocante, flamboyante, cette figure hypervisible se tient pourtant dans l’ombre de l’homosexualité masculine et brille par son absence dans le discours des sciences sociales françaises. Seul affleure l’archétype folklorique de l’ homme efféminé marqué du double stigmate de l’ inversion et de l’ extravagance.

L’ambition du livre de Jean-Yves Le Talec est d’ ouvrir ces oubliettes. Refusant de considérer les folles comme les accessoires d’ une homosexualité prétendument « sérieuse », il a choisi de les replacer au centre d une histoire des représentations de l homosexualité en France.

Il montre ainsi que les folles occupent depuis longtemps un espace social à travers une sous-culture spécifique, le camp. Cet art de l’ apparence est en pratique une forme de lien et de langage social, de résistance et de stratégie politique. L’ émergence du mouvement homosexuel, puis son implication dans la lutte contre le sida, apparaissent dès lors comme une succession d appropriations et de transformations de cette figure de la folle : un zazou sous l’ Occupation, une folle de Saint-Germain-des-Prés, une Gazoline du Front Homosexuel d’ Action Révolutionnaire ou une Pom-Pom Girl d’ Act Up s inscrivent ainsi dans une même histoire de la follie.

Ce parcours historique, depuis les années 1930 jusqu’ à nos jours, redonne aux folles une vraie place au sein du mouvement homosexuel, de son histoire mais aussi de son actualité, et permet de penser sous un nouveau jour les liens entre sexe, genre et sexualité.

Voir l’ouvrage sur le site des Editions La Découverte

Imprimer