Titre provisoire : « L’expérience touristique de l’espace quotidien. »

DIAZ SORIA Inmaculada

Directeur de thèse : Vincent VLES

Thèse de doctorat en géographie et aménagement – en cours

Résumé :

Comment peut-on découvrir un environnement déjà connu ? Que peut-on expérimenter dans l’approche touristique du lieu de vie ? Peut-on s’attendre à être surpris ? Ces questions font objet d’une recherche qui a pour but d’analyser les pratiques touristiques de proximité, celles proposées aux locaux, afin de mieux comprendre les particularités de ce type de rapport au territoire.

Dans un monde déjà parcouru, bien communiqué et en grande partie homogénéisé, l’expérience touristique est à portée de main et a intégré des contextes traditionnellement liés à la quotidienneté. La quotidienneté, ainsi que la proximité, ont intégré le champ des notions touristiques alors qu’elles constituent traditionnellement des antonymes de cette activité. Cette évolution, conjointement avec une nouvelle perception du monde liée à l’intensification des flux (d’information, commerciaux, de communication, etc.), a troublé la représentation de l’environnement habituel de l’individu, cet espace devenant une sélection de lieux sans continuation spatiale. Cette fragmentation laisse des espaces inconnus, des terrae incognitae, dans l’espace de proximité géographique. L’industrie touristique a identifié ce potentiel et développé des destinations touristiques de proximité.

Cette thèse se penche sur ces activités, qualifiées de touristiques de par les pratiques réalisées, qui relèvent du hors quotidien, pour comprendre comment l’expérience touristique de proximité se structure, quels sont ses impacts sur le processus de territorialisation de l’individu (touriste de proximité) et de la collectivité (touristes de proximité) et approfondir la notion de proximité en tourisme et ses implications. Pour cela, nous mettrons en place une méthodologie qualitative afin de préciser les notions d’expérience, d’expérience touristique ainsi que la question de la quotidienneté en tourisme et du tourisme de proximité plus précisément. À partir de l’étude des activités touristiques de proximité développées sur deux terrains différents (Pau, en France, et Barcelone, en Espagne), nous nous interrogeons sur l’importance du cadre territorial dans la construction de ces pratiques.

Mots clés : tourisme de proximité, milieu habituel, reconnaissance, développement touristique.

Abstract :

Tourist experience of the usual environment

How can we discover an already known environment? What can we experience through the tourist approach of our homeland? Can we expect to be surprised? This research aims to analyse proximity tourist practices, those proposed to locals, in order to increase understanding about this particular approach to the territory.

In an already explored, well communicated and greatly homogenised world, tourist experience is easy to reach. It has fit in some contexts which have traditionally been linked to everyday life. The concepts of everyday nature and proximity have incorporated the tourist notions field even though they were traditionally used as its antonyms. This theoretical evolution, as well as a new perception of the world (linked to more intense information, trade and communication flows), have blurred the individual’s representation of the usual environment. Therefore, this environment has become a selection of places without spatial continuity. Moreover, this fragmentation underlines the existence of unknown spaces within the geographical proximity area. Tourism industry has identified these new terrae incognitaes’ potential and is developing proximity tourist destinations.

The current dissertation focus on these tourist activities categorised as tourist since they belong to the unusual. First of all, we seek to understand how proximity tourist experience is organised. Secondly, we aim to identify its impacts on the individual’s (proximity tourist) and community’s (proximity tourists) process of territorialisation. Finally, we aim to improve knowledge about the proximity concept in tourism research. By using a qualitative methodology, we will clarify experience and tourist experience concepts and everyday nature topic in tourism, especially regarding proximity tourism as a tourist form. In addition, the analysis of this kind of practices taking place in two different areas (Pau, in France, and Barcelona, in Spain) will contribute to evaluate the territorial frame’s role in this phenomenon.


mise à jour janvier 2014