Titre provisoire : « Une réforme publique : La transformation des universités vietnamiennes. »

BUI Trang Huong

Directeurs de thèse : Vincent SIMOULIN, UTM, CERTOP et TRINH Van Tung, USSH, Hanoï

Thèse de doctorat – en cours

Financement :

Bourse du gouvernement français

Discipline :

Sociologie de l’action publique, sociologie de l’organisation

Résumé :

Les universités vietnamiennes connaissent une longue histoire de naissance et de développement depuis 1076. Pourtant, on constate, comme le cas de la France avant la fin des années 1980, une grande stabilité du système de l’enseignement supérieur car les premiers coups pèsent lourde et remplissent les conditions qui créent un sentier de dépendance. Bien entendu, il y avait des mouvements « normatifs » par l’adoption des textes réglementaires ou l’introduction dans la loi de l’éducation 2005 des dispositions sur l’autonomie universitaire mais il nous semble que ces dispositions restent toujours dans le papier. Pourquoi? Puisqu’il y a des résistances ou bien ces dispositions sont encore trop générales qui conduisent aux limites persistantes du système universitaire.
Durant ces vingt dernières années, on connaît les réformes universitaires partout dans le monde. L’enseignement supérieur du Vietnam ne peut pas s’isoler. Notre étude qui a pour objectif de mettre en lumière le pourquoi et le comment du changement des universités vietnamiennes montre que les changements sont possibles, que l’on peut envisager le passage d’une « configuration universitaire » à l’autre, lorsque son référentiel change et que la gouvernance universitaire commence à émerger.

Mots-clés : enseignement supérieur, gouvernance, réforme universitaire, référentiel, configuration universitaire, politiques publiques de l’éducation.

mise en ligne janvier 2010