Coordonnées/Contact Information

Téléphone/Phone 05 61 50 38 29
Etage/Floor 4e Bureau/Office C443
Courriel/Email olfa.boughamoura@univ-tlse2.fr

Thèse en cours/Ph.D.Thesis Depuis 2014

«Cartographie et analyse territoriale en vue d’un développement durable par l’écotourisme autour des parcs nationaux de montagne».

«Mapping and spatial analysis for sustainable development through ecotourism around the Mountain National Parks»

Directeur de thèse/Thesis Supervisor : Vincent VLES, CERTOP UT2J et Samiha KHELIFA, Université de Tunis

Financement : Contrat Doctoral Etranger

Résumé/Abstract

Les aires protégées tunisiennes ont la particularité d’abriter, outre une faune et une flore endémique, une population locale avec un savoir-faire résultant de l’expérimentation cumulée des générations passées et actuelles. Conscients de cette richesse naturelle et socioculturelle, de nombreux projets et études ont été menés, par une multitude d’acteurs, pour développer une activité écotouristique dans ces zones. En dépit de ces efforts, l’activité écotouristique reste une activité non développée malgré la place qu’occupe le tourisme dans l’économie tunisienne et la présence de professionnels de cette industrie mondiale. Cette thèse vise à développer une méthodologie territoriale qui nous permets d’analyser de cadrer le concept écotouristique dans les aires protégées tunisienne et d’identifier les indicateurs qui conditionnent le secteur ainsi une méthodologie qui analyse les jeux d’acteurs qui analyse leurs comportement afin d’étudier leurs interactions.. Ainsi, cette thèse opte à réaliser un diagnostic territorial basé sur une analyse d’acteurs et structurelle afin d’apporter des réponses pour évaluer un dysfonctionnement du système du développement territorial. Cette recherche s’inscrit dans son contexte spatiotemporel et vise à contribuer par des éléments de diagnostic du systéme, des acteurs et des projets dans deux aires protégées tunisiennes de montagne afin d’apporter des éléments de réponses sur la problématique de développement de l’écotourisme.

Tunisian protected areas have the particularity of hosting, in addition to an endemic fauna and flora, a local population with know-how resulting from the cumulative experimentation of past and present generations. Aware of this natural and socio-cultural richness, many projects and studies have been carried out by a multitude of actors to develop an ecotourism activity in these areas. Despite these efforts, ecotourism remains an undeveloped activity despite the importance of tourism in the Tunisian economy and the presence of professionals from this global industry. This thesis aims to develop a territorial methodology that allows us to analyze the ecotourism concept in Tunisian protected areas and identify the indicators that condition the sector as well as a methodology that analyzes the sets of actors that analyze their behavior in order to study their interactions. Thus, this thesis opts to carry out a territorial diagnosis based on an analysis of actors and structural in order to provide answers to assess a dysfunction in the territorial development system. This research is part of its spatial and temporal context and aims to contribute with diagnostic elements and actors and projects in two Tunisian mountain protected areas in order to provide answers on the issue of ecotourism development.

Thèmes de recherche/Research topics

– Génie rurale, Gestion de ressources naturelles, écotourisme, environnement, développement durable, foresterie

– Rural Engineering, Natural resource management, ecotourism, environment, sustainable development, forestry

Mots-clés/Keywords
Evaluation Des Projets Publiques, analyse des jeux d’acteurs, étude systémique, cartographie
– Environmental Policy, Evaluation Of Public Projects, analysis of the stakeholders’ games, systemic study, mapping

PUBLICATIONS

Articles (revues à comité de lecture)/Journal article

Boughamoura O., Khelifa S, 2019.Analyse structurelle de l’écotourisme dans les aires protégées en Tunisie par la méthode MICMAC (en évaluation)

Boughamoura O., Khelifa S., 2019.Territorial diagnosis of ecotourism in Tunisian mountain protected areas: stakeholders, positions and power relations (order to resubmit in annals of forest science)

Boughamoura O, 2019. L’agronomie entre la technique et la science sociale: (accepté non publié encore) dans le numéro Les petites paysanneries des arrière-pays montagneux et forestiers. Contextes, contraintes et stratégies, groupe petite paysannerie

Khemiri I, Khelifa S., Boughamoura O 2018. Participatory mapping: a tool to show natural landscapes richness of Kroumirie-Mogods forest area (Tunisia) (3eme auteur) (journal of new science) la lettre du LMI, la mission collective du LMI mediter (numéro collectif) 2017

COMMUNICATIONS

Colloques Nationaux et Internationaux avec actes/National and International Symposiums proceedings

Boughamoura O., 2018, Identification of territorial actors for development through ecotourism in mountain protected areas in Tunisia: case of Ichkeul and Cap Negro- Jbel Chitana” à la conférence “africain forest policies and politics” à Yaoundé le 24-27 septembre 2018

Boughamoura O., 2017, Analyse territoriale en vue d’un développement de l’écotourisme dans les aires protégées de montagnes: Ichkeul et Djbel Chitana en Tunisie au colloque «la montagne, territoire d’innovation » du 11 au 13 janvier 2017 à la cité des territoires de l’université Grenoble- Alpes.

Colloques Nationaux et Internationaux/National and International Symposiums

Boughamoura O., 2016, L’écotourisme dans les aires protégées : une nouvelle attractivité territoriale ? Journée d’Etude de la forêt « la forêt Tunisienne entre valorisation et protection » à Ain Drahem le 12 Aout 2016.

Autres communications/Other communications

Boughamoura O., 2017, Table ronde d’épistémologie des journées scientifiques TESC 2017, méthodologie de diagnostic dans les aires protégée en Tunisie

FORMATIONS et TITRES UNIVERSITAIRES/ Training and academic qualifications

– Depuis 2014 – Doctorat Etudes rurales, suivi à l’Université Jean Jaurès Toulouse II, sous la co-direction internationale de Vincent Vlès CERTOP – UT2J et de Samiha Khelifa Université de Tunis.

-2013-2014 Master de recherche en gestion des écosystèmes naturels et valorisation de leurs ressources à l’institut national agronomique de Tunisie (INAT)

– 2011-2014 : formation d’ingénieur agronome spécialité forêt et environnement , mention B à l’institut national agronomique de Tunisie (INAT)

 

mise en ligne mars 2019/update mars 2019

Imprimer