« Protéger la nature, Politiques publiques et régulations locales en Espagne et en France. »

Sylvia BECERRA

Thèse de doctorat – année 2003

Directeur de thèse : Jean-Yves NEVERS,

Co-direction : Tomás GARCIA

Notre recherche analyse les conditions d’application de l’action publique de protection des espaces naturels ainsi que les déterminants sociaux de son efficacité. L’action publique est appréhendée comme une forme particulière d’action collective organisée. Notre recherche s’appuie sur des recherches empiriques réalisées en France et en Espagne sur la procédure de mise en oeuvre de Natura 2000 et sur différents sites protégés. Notre thèse montre que les deux systèmes politiques nationaux étudiés produisent le même modèle de mise en oeuvre des politiques de protection de la nature. Nous mettons en évidence la place déterminante du « local » ainsi que le rôle des réglementations dans la mise en relation et la coopération des acteurs. L’application effective d’une politique de conservation résulte d’une régulation intermédiaire entre la régulation hétéronome produite par des autorités publiques externes et les régulations sociales qui expriment les capacités d’organisation et d’action autonomes des acteurs au niveau local. Ce sont en fait les configurations locales d’intérêts et les coalitions entre acteurs qui déterminent le contenu et les orientations des mesures de protection.

Consulter la thèse en ligne sur le serveur TEL Thèses en ligne.

Mots-clés :
environnement, politiques publiques, action collective, protection de la nature, France, Espagne, Natura 2000, zones humides