«Parcours sexués et processus de professionnalisation dans les métiers de l’animation en accueils de loisirs.»

Thèse de doctorat de sociologie, soutenue le Vendredi 3 décembre 2010,

Université de Toulouse II – Le Mirail

Magalie BACOU

Directrice de thèse : Nicky Le Feuvre

Tutrice de thèse : Corinne Saint-Martin

Membres du jury :

Dan FERRAND-BECHMANN, Sociologue, Professeure des Universités, Paris VIII

Nicky LE FEUVRE, Sociologue, Professeure des Universités, Université de Lausanne
(Directrice)

Yves RAIBAUD, Géographe, Maître de conférences HDR, Université de Bordeaux III (Rapporteur)

Corinne SAINT-MARTIN, Sociologue, Maîtresse de conférences, Université de Toulouse II – Le Mirail (Tutrice)

Vincent SIMOULIN, Sociologue, Professeur des Universités, Université de Toulouse II – Le Mirail

Alain VILBROD, Sociologue, Maître de conférences HDR, Université de Bretagne Occidentale (Rapporteur)

Résumé :

Par une mise en perspective socio-historique des conditions d’émergence du champ de l’animation au sein des métiers du travail social en France, cette thèse propose une analyse sociologique des modes d’exercice actuels des métiers de l’animation en accueils de loisirs. À l’aide d’un dispositif méthodologique comportant des observations participantes, des entretiens semi directifs, une enquête par questionnaire et des études de cas des politiques municipales de l’enfance et de la jeunesse, elle identifie la triple dynamique à l’œuvre dans les métiers de l’animation : professionnalisation, territorialisation et féminisation. En privilégiant une approche analytique en termes de genre, la thèse permet de mieux comprendre les enjeux sociaux et sexués des transformations en cours dans ce secteur d’activité.

Mots-clés :

Genre – Processus de professionnalisation – Féminisation – Division sexuelle du travail – Les métiers de l’animation – Travail social – Politiques publiques

English summary

Through an analysis of the socio-historical conditions of emergence of the field of animation within the social work professions in France, the thesisdevelops a sociologicalunderstanding of the current modes of professional practice within out-of-schoolleisure centres. Through a mixed methodsmethodology, including participant observations, semi-structures interviews, a questionnaire survey and case studies of local governmentchild and youthpolicies, the theses identifies the triple dynamiccurrentlyaffectingthisprofessional group: professionalization, territorialisation and feminization. By developing a conceptualframeworkcentred on gender relations, the thesisprovides a deeperunderstanding of the gender and social equality issues thatcharacterise the on-going transformations of these professions.

mise à jour janvier 2011

Imprimer