Quelques publications

  • TOUNKARA Sidy, 2015, « La valorisation des déchets organiques dans le maraîchage « péri-urbain » à Dakar : pistes pour une diffusion massive », in DURAND M., DJELLOULI Y. et NAOARINE C. (dir.), Gestion des déchets : innovations sociales et territoriales, Rennes, Presses universitaires de Rennes, Coll. Espaces et Territoires, pp. 183-195.
  • [Pas de «smart-cities»
    sans «smart-habitants» & Changer les comportements,
    changer la société ?->http://gbrisepierre.fr/wp-content/uploads/2013/04/CLER-infos-92-Sociologie-de-l%C3%A9nergie.pdf] Christophe Beslay et Marie-Christine Zélem
    , CLER Infos n° 92, janv-fév. 2013


Mercredi 16 mars 2016, 14h-16h :
Conférence « La fabrique controversée du marché du saumon transgénique aux Etats-Unis »

Intervenante : Sandrine Barrey, sociologue, MCF UT2J, CERTOP UMR5044CNRS

Lieu : INU Champollion – Bâtiment Multimédia – Auditorium 1 Michel Cohou (Albi)

Affiche_confe_rence_Barrey_16-03-16-2.jpg

Sandrine Barrey propose de retracer la controverse autour de la commercialisation en Amérique du Nord d’un saumon génétiquement modifié destiné à l’alimentation humaine. Ce cas paradigmatique de mise sur le marché d’une nouvelle entité vivante permet d’étudier tant le rôle des promoteurs de cette innovation biotechnologique que celui des contestataires dans l’actualisation d’un « marché controversé ». Pour affirmer la légitimité de ce marché, ses promoteurs ont avancé des arguments moraux relatifs à la sécurité alimentaire mondiale et déployé des dispositifs de confinement de ce saumon pour refroidir les contestations environnementales. Mais protéger la nature s’est avéré insuffisant et c’est la nature humaine qu’il s’est agi ensuite de protéger. Plutôt que de freiner la commercialisation de ce saumon, ces controverses participent encore aujourd’hui à instaurer un ordre marchand acceptable moralement.

La création de ce marché pose également la question des opérations nécessaires pour définir une nouvelle entité bio-légale et pour assurer sa viabilité sur les marchés. Sandrine Barrey éprouve ici le cadre conceptuel conçu par Javier Lezaun pour analyser la fabrique d’un nouvel objet de gouvernance. Elle explore ainsi les actes de délimitation et de démarcation de l’entité « saumon transgénique » nécessaires à son inscription dans l’architecture juridique américaine. Les procédures, organismes ou autre agences dont la mission est d’assurer que les produits commercialisés soient mis « sous contrôle » sont ainsi analysés pour saisir leur rôle dans la fabrique des cadres réglementaires. L’un des effets de cette qualification juridique concerne les partages ontologiques qu’elle instaure entre aliment et médicament, mais aussi le partage des responsabilités quand à l’évaluation des risques qui en découlent. Un autre de ses effets est d’asseoir la décision de ne pas assurer d’étiquetage de ces produits.

Cette conférence s’appuie sur deux publications :

 Barrey, S. (2014), « Le Frankenfish nage-t-il vers le marché ? La fabrique contestée du marché de l’Aquadvantage Salmon », in Steiner P. et Trespeuch M. (dir.), Marchés contestés. Enquêtes sur des échanges moralement sensibles, Toulouse, PUM, pp. 44-63.

 Barrey, S. (2015), « Produire et vendre du saumon transgénique. Délimitations et démarcations d’une marchandise », Revue Française de Socio-Economie (Hors-Série « Sociologie économique et Economie Politique »)

Organisée par les enseignants-chercheurs de Sociologie d’Albi

Contact scientifique : michele.lalanne@univ-jfc.fr

source : http://www.univ-jfc.fr



1772.jpg

Mardi 12 mai 2015 9h30-12h30 : Séminaire autour de l’ouvrage « Sociologie des grandes cultures. Au cœur du modèle industriel agricole »

  Invité Antoine BERNARD DE RAYMOND, sociologue, INRA, RiTME

 En avoir plus



Futurapolis 2014 du 15 au 17 mai 2014 – Toulouse

Intervention de Marie-Christine ZELEM, sociologue, professeure des universités, UT2J, CERTOP

 Vendredi 16 mai 2014 de 09h30 à 11h00

Table ronde « Bienvenue dans la maison du futur »

logo2015web.jpg

Intervenants :

Florent Longa Fondateur ECHY

Jacques Rubio Directeur Général Grand Sud Ouest de Kaufman & Broad

Bernard Keller Maire de Blagnac

Pierre-Louis Taillandier Architecte

Michel Diaz Directeur de recherche au LAAS-CNRS

Marie-Christine Zelem Professeur de sociologie à l’université de Toulouse II Le Mirail

 [S’inscrire à la table ronde

 >http://www.futurapolis.fr/bienvenue-dans-la-maison-du-futur/]



Projet d’une Chaire interuniversitaire « Énergies et Sociétés »

Marie-Christine ZELEM, CERTOP –

Midi-Pyrénées InnovationColloque Fair Eco – 3 avril 2014, Toulouse



Chercheure invitée, Nathalie LEWIS est Professeure de Sociologie à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) – Canada.

jpg_lewis-nathalie.jpg

Le CERTOP a le plaisir d’accueillir Nathalie LEWIS du 6 novembre 2013 à fin avril 2014.

En collaboration avec l’équipe PEPS, l’objet de l’échange scientifique est le suivant :
Perspectives de collaborations franco-québécoises (CERTOP/UQAR)
& « Bilan et perspective de la sociologie de l’environnement en Europe et en Amérique du Nord ».

Contact : nathalie_lewis@uqar.ca



Les résultats du projet DOGMATIS – Un projet de recherche ANR 2007-2010

dogmatisweb.jpg

« Une analyse interdisciplinaire entre sciences, éthique et société.

Les bases d’une stratégie pluraliste pour enrichir le débat public et élaborer des propositions sur la question des organismes génétiquement modifiés. »

 22 et 23 novembre 2010 à Paris (Espace St Martin, 3ème).

 En savoir plus sur le site https://colloque.inra.fr/dogmatis

 Contact CERTOP : Sandrine BARREY – courriel : barrey@univ-tlse2.fr



mise à jour 8 mars 2016